Accueil > Les activités > Forte mobilisation contre le FMI le 22 juillet et appels pour la semaine du (...)

Forte mobilisation contre le FMI le 22 juillet et appels pour la semaine du 5 au 10 août

jeudi 25 juillet 2002

obeLa coordination nationale des piqueteros et le Mouvement Indépendant des retraités et chomeurs MIJD (Raoul Castells), les entreprises en lutte et les syndicats ont ratifié le plan de lutte voté en Assemblée nationale le 22 et 23 juin. Dans une conférence de presse qui s’est tenue dans l’usine Brukman sous contrôle ouvrier, en présence des dirigeants des Editions Perfil, également sous conrôle des employés et des mineurs du « turbio », les déclarations suivantes ont été faites :

a) - Ratification de l’appel au rassemblement sur toutes les places publiques du pays, la semaine du 5 au 9 Aout. Convocation des assemblées populaires, des épargnants, des enseignants, et de tous ceux qui luttent avec les consignes : "Dehors Duhalde, assassin, qu’ils s’en aillent tous, pour un autre "Argentinazo". Pour un gouvernement des travailleurs."
- Exigence de jugement et de chatiment pour tous les responsables directs et politiques du massacre du pont Puyerredon. Reprise de toutes les exigences de la journée nationale du 26 juin.
b)- Mobilisation politique populaire avec piquets et concerts de casseroles le 22 juillet pour expulser la mission des présidents de banques centrales et du FMI qui viennent dicter sa politique à L’argentine et qui la transforme en protectorat.

c)Rassemblement national le 10 Aout de toutes les usines occupées et en luttes avec Brukma (textile), Perfil (Editions), Mines de charbon du Turbio,de toutes les coopératives créées pendant le "vidage capitaliste", de tous les travailleurs qui combattent les fermetures d’usines et les licenciements massifs. Lancement d’une campagne pour l’occupation de toute usine qui ferme ou licencie du personnel.

d)Lancement d’une campagne de signatures pour la liberté de Raoul Castells qui seront remises au cours d’un rassemblement le 5 aout au tribunal de Lomas. Convocation au festival de solidarité avec Brukman le 20 juillet.

e)Ratification de toutes les coupures de routes et des mobilisations régionales votées le 22 et 23 juin

f)Ce plan de lutte doit faire front au plan répressif du gouvernement. Ou nous avançons, ou le gouvernement reprend des forces contre les piqueteros, les usines occupées, les enseignants et les exploités en lutte dans tout le pays.