Accueil > Actualités > Une marche a été violemment réprimée à Jujuy

Une marche a été violemment réprimée à Jujuy

jeudi 26 septembre 2002, par José Larrea

repreLa marche de vendredi dernier à Jujuy avec le mot d’ordre de "qu’ils s’en aillent tous" a laissé un solde de 127 détenus (dont 30 mineurs) et 7 ouvriers disparus. Des organismes ont demandé la libération de tous les détenus qui ont été capturés pendant et après la violente répression.

Dans ce sens, l’ex-dirigent syndical et coordinateur de la Commission des Droits de l’homme de la commune, Carlos "Perro" Santillán, a ajouté que les policiers ont arrêté des gens qui n’avaient rien à voir avec la marche, notamment des mineurs et des vendeurs ambulatoires.

Dès samedi les mêmes organisations qui avaient appelé à la marche ont campé dans la Place des Immigrants, en face de la prison, demandant la libération des détenus.

Aujourd’hui, une autre marche de solidarité avec les détenus a réuni les députés Me Walsh y Me Bordenave, au dirigeant Fernando Acosta (CTA) y Carlos Santillan (CCC). Ils ont dénoncé l’attitude et la méthodologie du Juge Almaraz, qu’ils ont comparé a celles de la dictature.