Accueil > Actualités > Maintenant ils s’attaquent à Brukman

Maintenant ils s’attaquent à Brukman

vendredi 18 avril 2003, par José Larrea

Selon les derniers rapports, nous savons que plus de 250 policiers sont sur place à l’intérieur des barrières qui coupent le trafic de l’avenue Jujuy entre la rue le Venezuela et la rue Mexique. En face de l’usine il y a encore les deux bus des lignes 29 et 37 que la police a utilisé.

L’intention, a déclaré le commissaire chargé de l’expulsion, est "rester le temps qui soit nécessaire, jusqu’à que l’usine soit restituée à ses propriétaires" (SIC).
Plusieurs centaines de personnes se rassemblent sous la pluie. Des militants, des assemblées populaires, "piqueteros" mais aussi des voisins.

Il y a eu un incident quand la police a essayé sortir un camion les manifestants ayant essayé d’empêcher la sortie craignant qu’ils n’enlèvent les machines nécessaires pour la production.