Accueil > Actualités > Assassinat d’un militant TOBA dans un commissariat du Chaco

Assassinat d’un militant TOBA dans un commissariat du Chaco

mercredi 5 mars 2008, par CALPA

Les camarades de OTQ-MAR (Organisation Toba Qompy Mouvement Argentin Rebelle) bloquent avec un Piquet la Route nationale N°9 d’accès à Juan Jose castelli depuis le mardi 19 février pour exiger que le Gouvernement du Chaco les recoive, selon Felix Diaz, responsable de l’organisaiton. Il y a 8 jours, 8 policiers de la ville de Miraflores, située à 20 Km de Castelli ont arrêté le camarade Solano Lopez, un militant de l’OTQ et pendant 3 jours, il a été battu. A la sortie, il a eu un arrêt cardaique et il a été transporté par ses proches à l’hôpital où il est mort.

Felix déclare qu’il n’existe pas de Justice pour les peuples indigènes, ils ne nous respectent pas et qu’ils ne croient âs dans la justice corrompue.
Ce n’est pas un cas isolé, l’assassinat de ce camarade indigène. Quotidiennement, le peuple ndigène subit la discrimination et des mauvais traitements et le pillage des ressources naturelles.

Hier, OTQ a publié un communiqué dans lequel ils déclarent que face à l’indiffférence des autorités provinciales devant la mort de leur frère Solano Lopez, après un matraquage systématique pendant 3 jours au commissariat de Miraflores, ils maintiennent le blocus sur la Route N°9 jusqu’à ce qu’ils soient reçus.