Accueil > Actualités > Neuquén 19 Mai 2010 : L’usine de céramique Stefani a été remise en marche par (...)

Neuquén 19 Mai 2010 : L’usine de céramique Stefani a été remise en marche par les travailleurs

mardi 25 mai 2010, par CALPA

L’usine de céramique Stefani a été remise en marche par les travailleurs
Neuquén 19 Mai 2010

Nous, les travailleurs de Stefani de Cutral Co avons fait un pas important pour la défense de nos postes de travail pendant les derniers 6 mois de lutte.

Nous, les ouvrières et ouvriers de Stefani, nous ne sommes plus payés depuis 6 mois par la direction de l’entreprise avec la complicité des gouvernements municipaux et provinciaux.
Nous avons cherché en permanence une sortie à ce conflit. Nous avons demandé à dialoguer avec toutes les instances, Ministère du Travail de la Nation, avec les gouvernements municipaux et provinciaux pour trouver des solutions concrètes pour éviter que notre outil de travail se transforme en un hangar vide de plus qui vienne s’afficher dans le paysage de notre ville.

Ces entrepreneurs qui vivent très confortablement dans leurs luxueuses maisons de Buenos Aires nous ont utilisés comme chairs à canon pour obtenir une subvention publique de 1.400.000 pesos. Mais ils sont insatiables, ils ne se sont même pas présentés à l’audience convoquée par la Secrétaire du Travail.
Cela fait 60 jours qu’ils font trainer la réponse à nos exigences et ils essayent par la faim de nos familles de provoquer la résignation et de nous faire renoncer à ce que nous avons acquis par notre organisation, par la lutte et la solidarité de la communauté de Cutral Co qui nous soutient.

Les gouvernement se sont montrés incapables de trouver une solution. Ils accordent des millions à des patrons comme les frères Stefani qui n’ont même pas pu démontrer la réalité de la crise que l’entreprise traverserait (et qui en réalité n’existe pas). Ils ne tiennent pas de comptabilité depuis 6 ans. Ils n’ont pas de compte bancaire au nom de l’entreprise. Ils volent l’eau potable de notre ville, comme nos cotisations sociales, de retraite et nos salaires.

Pour tout cela, nous avons décidé en assemblée générale aujourd’hui de relancer la production de notre usine. Cela fait 6 mois que la direction essaye de nous briser, en spéculant sur la faim de nos enfants et de nos épouses.
Nous mènerons la lutte pour que le conseil municipal de Cutral Co déclare d’utilité publique le projet d’initiative populaire d’expropriation des actuels propriétaires en considérant que les travailleurs sont les seuls à avoir manifesté leur volonté de sortir du conflit.

Nous convoquons toutes les organisations aujourd’hui à 16 heures devant les portes de l’usine à Cutral CO.
Ouvriers et ouvrières de Stefani – commission des femmes – Syndicat des céramistes de Neuquen