Accueil > Les activités > Du 4 au 10 avril 2011 Festival Pico y Pala à Paris et en banlieue, (...)

Du 4 au 10 avril 2011 Festival Pico y Pala à Paris et en banlieue, l’Argentine proteste et invente. Films, débats, concerts, pièces de théâtre, amour et prix libres !

jeudi 10 mars 2011, par CALPA

LUNDI 4 AVRIL
Théâtre de Verre (code d’entrée : A7398)

17, rue de la Chapelle - Paris 18e - M° Marx-Dormoy

N’écoutez plus les médias, devenez les médias !

18H La crisis causó dos nuevas muertes
La crise a causé deux nouvelles victimes

Patricio Escobar et Damián Finvarb

Documentaire // 85’ // 2006 // Argentine

Le 26 juin 2002, une manifestation de piqueteros est très durement réprimée par la police. Deux jeunes hommes sont tués par balle sous les yeux des médias. Pourtant son traitement journalistique sera un parfait exemple de désinformation. La lutte pour la justice passe par la lutte pour la vérité.

19h45 TV 26 de Junio, Grupo Alivio

Documentaire // 18’ //2006 // Argentine

4 ans après l’assassinat de Darío et Maximilian, la station de train où a eu lieu le massacre est rebaptisée du nom des victimes. Plusieurs télévisions communautaires s’associent pour expérimenter une journée de production et de diffusion.

RNMA al Obelisco, Barricada TV

Documentaire // 7’ // 2010 // Argentine

Une action est organisée pour sensibiliser le public à la nouvelle loi sur les médias en cours d’écriture.
Cette loi, votée depuis, remplace enfin celle qui datait de la dictature. Mais est-elle à la hauteur des aspirations populaires ?

Campement Anti-LOPPSI2 de Toulouse

Regarde à vue - Télé Liberté - TV Bruits

Documentaire // 17’ // 2011 // France

À l’occasion des 10 ans de TV Bruits à Toulouse, des médias associatifs réalisent un film collectif pour accompagner les actions contre la loi LOPPSI 2 et lutter contre l’absence de couverture médiatique de la part des
“grands” médias.

20H30 Asado et rencontre-débat

Avec Eduardo Febro (journaliste pour RFI Argentine et Pagina 12)
et Regarde à vue (Collectif vidéo)

21H30 Concert d’ouverture : Cumbia Bamba
De la cumbia (genre musical majeur en Amérique latine) au hip-hop, au ska ou encore au reggae, arriba la fiesta !

http://www.myspace.com/cumbia-bamba

MARDI 5 AVRIL

Le Bourdon

7 bld Bourdon - Paris 4e - M° Bastille ou Quai de la Rapée

La dictature à l’école française : les témoins parlent

14H/17H Stage d’initiation au Théâtre de l’Opprimé

18H30 ESMA, Memorias de resistencia, Mémoires de résistance

Grupo Boedo Films et TVPTS

Documentaire // 60’ // 2010 // Argentine

Les survivants des camps de concentration et d’extermination
témoignent et répondent à cette question :
Pourquoi y a-t-il eu des survivants ?

19H30 Buffet et Rencontre-débat avec H.I.J.O.S-Paris

20H15 Les escadrons de la mort : « L’école française »,
Marie-Monique Robin

Documentaire // 52’ // 2000 // France

Mars 1976 : le général Videla prend le pouvoir en Argentine.
Exécutions sommaires, tortures, disparitions… c’est une répression féroce au nom de la lutte contre le communisme qui est menée. Coordonnée à un niveau continental grâce au « plan Condor », la guerre sale fait des dizaines de milliers de victimes.

Cette enquête de deux années révèle le rôle de l’armée
française dans l’histoire des guerres sales d’Amérique du Sud.

21H15 Rencontre-débat
Avec Marie-Monique Robin (sous réserve) et Gabriel Periès

mercredi 6 AVRIL

Le lieu-dit

6 rue Sorbier - Paris 20e - M° Ménilmontant

“Le cinéma est une arme” Raymundo Gleyzer

14H/17H Stage d’initiation au Théâtre de l’Opprimé
7 bld Bourdon - Paris 4e - M° Bastille ou Quai de la Rapée

18H30 Raymundo, Ernesto Ardito et Virna Molina

Documentaire // 127’ // 2002 // Argentine

Ce magnifique documentaire est celui de la vie et de l’oeuvre de Raymundo Gleyzer, un cinéaste argentin séquestré et assassiné par la dictature militaire en 1976.

Convaincu que le cinéma est une arme de contre-information, un instrument pour le peuple, Raymundo nous instruit sur la situation sociale et politique de l’Amérique latine depuis 1963.

20H45 Me matan si no trabajo y si trabajo me matan

Ils me tuent si je ne travaille pas et si je travaille ils me tuent

Cine de la Base

Documentaire // 14’ // 1974 // Argentine

Face à la recrudescence des cas de Saturnisme, maladie mortelle due à une intoxication par le plomb, les ouvriers de l’usine Insud s’organisent. Diverses techniques de représentation (caricatures, documentaire, répétitions), alternent pour rendre compte de la création souvent
euphorique des soupes populaires, destinées à nourrir les plus démunis pendant la grève.

21H Rencontre-débat

Avec Gabriela Trujillo (historienne)

Jeudi 7 AVRIL

Chapiteau Raj’ganawak

4, passage Dupont - 93210 La Pleine-Saint-Denis (à 1min du RER B : La Plaine-Stade de France)

La lutte des places : château fort, terrain vague et chapiteau

14H/17H Stage d’initiation au Théâtre de l’Opprimé
7 bld Bourdon - Paris 4e - M° Bastille ou Quai de la Rapée

18h THÉÂTRE

Toute vie est une vie (Marche à l’ombre),

création collective de la Compagnie irrégulière, 1h

Quelques fragments du quotidien des sans-papiers sur le territoire
français, perçus à travers la lorgnette magique du théâtre…
Scènes joyeusement tragiques d’interpellation, garde à vue, passages devant les juges, rétention... Le réel des irréguliers dépasse assurément toute fiction.

19h Vecinos, Voisins, Rouven Rech

Documentaire // 60’ // 2004 // Allemagne / Argentine

En périphérie de Buenos Aires, les riches habitants de la zone résidentielle Nordelta ont entouré ce gigantesque lotissement ultra-sécurisé d’une haute clôture grillagée. Leurs voisins, qui vivent dans le quartier pauvre de Las Tunas, passent chaque jour une sorte de « checkpoint » pour aller y travailler comme domestiques ou jardiniers.

20h Indoamericano - Desde otra Óptica,

Miguel Torres García

Documentaire // 21’ // 2010 // argentine

Ce documentaire, au-delà de la chronique des faits survenus au Parque Indoamericano en décembre 2010, laisse entrevoir la situation désespérée de millions d’êtres humains, entassés dans Buenos Aires, qui réclament un espace digne pour vivre.

20h30 COURTS-MÉTRAGES RÉALISÉS PAR ARTSCYNIQUE :

Destruction du plus vieux quartier Rrom de France (3’50 // 2010)
et Occupation symbolique de la Basilique de Saint-Denis (3’ // 2010)

21h Buffet et rencontre-débat

Avec l’association Raj’ganawak, Rouven Rech (réalisateur)
et Marie-France Prévôt-Schapira (géographe), sous réserve.

vendredi 8 AVRIL

Le Sans-Plomb

9, rue Ernest Renan - Ivry-sur-Seine (RER C Ivry sur Seine ou M° Mairie d’Ivry)

Des chemins vers l’autonomie

18H30 Dans le port de San Blas, Promedios et Terra Nostra Films

Documentaire // 32’ // 2007 // Mexique

Les pêcheurs de San Blas affrontent la construction d’un immense projet touristique, l’escale nautique, qui prétend les marginaliser dans leur propre ville au nom du sacro-saint progrès.

La terre est à ceux qui la travaillent - Caracol V

Documentaire // 15’ // 2004 // Mexique

Dans le village de Bolon Aja’aw, situé dans le Nord de l’État du Chiapas en bordure des cascades d’Agua Azul, le gouvernement fédéral a vendu la terre à des compagnies privées afin que ces dernières construisent des centres d’écotourisme.

19H30 Mocase Via Campesina - Mocase

Documentaire // 10’ // 2006 // Argentine

Le Mocase (Movimiento Campesino de Santiago del Estero) est un mouvement créé au milieu des années 80 par des petits paysans du Nord de l’Argentine. Face aux multinationales, la défense de la terre s’organise pour préserver un mode de vie et une indépendance économique.

Retoma Lote 5 - Mocase

Documenaire // 14’ // 2004 // Argentine

Un groupe d’adhérents du Mocase se mobilise pour chasser des bulldozers. Au-delà de la révolte, ils tentent de convaincre les employés de ne pas participer à un système asservissant.

19H30 Radio Tintina - Mocase

Documentaire // 13’ // 2004 // Argentine

Dans un petit village du Nord Est argentin, les habitants ont lancé une radio « par les paysans pour les paysans ». Moyen de lutte contre les expropriations forcées, mais aussi diffusion de messages privés, chacun utilise le média pour communiquer librement des informations à ses voisins.

20H30 Buffet et Rencontre-débat

Avec le CSPCL (Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte)
Promedios France, Toile libre, la boulangerie autogérée de Montreuil, et d’autres.

samedi 9 AVRIL

Casa Poblano

15 rue Lavoisier, Montreuil (Métro Robespierre)

Assemblées de résistance : contre le pillage et la contamination
en partenariat avec ALDEAH (Alternatives pour un Développement Écologique, Autodéterminé et Humain)

Toute la journée : EXPO PHOTO "Les mines à ciel ouvert, une réalité complexe, l’exemple de Cangrejillos" (Paco et Valentine)

13H30 Argentinazo, vivre avec la crise, David Futerman

Documentaire // 50’// 2004 // France / Argentine

L’Argentinazo est la révolte populaire du 19 et 20 décembre 2001 : des milliers d’argentins descendent dans la rue, au cri de "que se vayan todos" (qu’ils s’en aillent tous). Un an après ces événements, nous découvrons de nouvelles formes de solidarité, comme moyen de lutte et
de survie face à la crise.

14H30 Rencontre-débat

16H A la sombra del oro, un arbol en resistencia

À l’ombre de l’or, un arbre en résistance,

Julia Rostagni

Documentaire // 57’// 2011 // France / Argentine

Dans le village d’Andalgalà situé dans le Nord-Ouest Argentin, un groupe d’habitants résiste. Ils ont décidé il y a plus d’un an de couper la route à un projet minier, Agua Rica. Rencontre avec l’assemblée de l’Algarrobo qui s’organise contre un progrès dont les Andalgalenses ne veulent
pas.

17H La grippe du laissez–faire - Entre la gloria y el infierno, Arthur Rifflet

Documentaire // 26’ // 2009 // France / Mexique

Au Mexique, lorsqu’éclate la crise de la grippe porcine, le village de La Gloria devient le centre d’attention médiatique et politique d’un monde en
alerte sanitaire. C’est ici que serait apparu le « cas zéro » de la grippe H1N1. Pourtant, depuis plusieurs années, les habitants de la vallée de Perote dénoncent la contamination des sols, de l’eau et de l’air provoquée par les élevages industriels de porcs de l’entreprise Granjas Carroll.

18H Rencontre-débat

Avec Anna Bednik (Aldeah) et Julia (Regarde à Vue)

19H30 THÉÂTRE : Bienvenue ! (une histoire de bouffe)

Compagnie La TEATRERIA :

Fernanda Docampo, Ariel Divone et Matias Reynoso, 20’

Fragment du spectacle-création

20h CONFÉRENCE MUSICALE

“Conflits et réactions sociales face à la politique de la culture transgénique” par Juan Cruz Suarez et Matias Reynoso

21h Buffet et concert de folklore argentin, la Peña !

dimanche 10 AVRIL

Casa Poblano

15 rue Lavoisier - Montreuil (Métro Robespierre)

« L’art est la joie la plus intense que l’homme se procure à lui-même »

Haroldo Conti
Toute la journée : Salon du livre indépendant

14h Un arma cargada de futuro, la politica cultural del PRT-ERP, Mascaró Cine

Une arme chargée de futur, la politique culturelle du PRT-ERP

Documentaire // 90’ // 2010 // Argentine

Ce documentaire aborde les différentes expériences culturelles qui ont surgi en Argentine dans les années 60 et 70 autour du PRT-ERP (Partido Revolucionario de los Trabajadores) Ejército Revolucionario de los Trabajadores), dans le feu de la lutte révolutionnaire, et les débats qui ont accompagné ces initiatives.

16h Los subterraneos, visiones e historias sobre la F.L.I.A, Tomás Larrinaga

Les souterrains, histoires sur la F.L.I.A

Documentaire // 42’ // 2010 // Argentine

Los Subterraneos nous montre la nature, la naissance et l’organisation
de l’événement culturel indépendant le plus important de ces dernières années : la Feria du Livre Indépendante et Alternative. Autogérée, ouverte et gratuite, la F.L.I.A est un canal de libre expression qui s’étend petit à petit dans toute l’Argentine et dans le monde.

17h Rencontre-débat avec des artisans de la culture indépendante
française et argentine

Atelier de livres en carton, avec Yvonne Cartonera

18h DANSE : Tango El Amal - Tango de l’espoir, 3’10

Chorégraphie et interprétation : Sophie Jacotot.

De l’Argentine à l’Egypte, musique et danse circulent vers des rencontres inédites.

18h30 SPECTACLE : « Flatus Bovis », de Diego Stirman, avec Leonor Langlois et Diego Stirman.

Le Professeur Mischiguene Schmendrick s’attaque de front à tous les problèmes qui préoccupent l’humanité. Avec une vache (émettrice de gaz méthane, flatus bovis…), des marionnettes, beaucoup de chansons, et un duo de clown parfait, voici donc LA fameuse solution.

Pour le futur de la planète et pour celui de l’humanité, r-i-e-z !
Suivi d’un buffet de despedida !

20h Concert de clôture