Accueil > Les activités > Jeudi 19 Septembre 2013 à 17 h : Rassemblement devant l’Ambassade argentine : (...)

Jeudi 19 Septembre 2013 à 17 h : Rassemblement devant l’Ambassade argentine : 7 ans après la disparition de Julio Lopez

dimanche 1er septembre 2013, par CALPA

Cela fait 7 ans que Julio Lopez a disparu pour la deuxième fois.

Les organisations de jeunesse, sociales, politiques et des droits de l’homme réunies dans le mouvement "Encuentro Memoria, Verdad y justicia" appellent à Buenos Aires à une manifestation entre le Congrès et la Place de Mai pour dénoncer cette disparition et le manque de réponse de la part du gouvernement national et de la Province de Buenos Aires sur le sort du camarade Julio Lopez et sur les responsables de sa séquestration intervenue il y a 7 ans.

Il faut ajouter à cela la négation explicite de la Présidente Cristina Fernandez de Kirchner de l’existence de disparus pendant la dernière décade.

Calpa soutient la convocation à cette manifestation de Memoria, Verdad y Justicia.

Le prochain 19 septembre, Calpa sera présent devant l’Ambassade à 18 heures pour remettre à l’Ambassade le document réalisé à l’occasion de la manifestation du jour antérieur à Buenos Aires.

*********************************************************

Julio Lopez est un ancien détenu-disparu de la dernière dictature civico-militaire d’Argentine (1976-1983). Il est porté-disparu depuis le 18/09, la veille du jugement de Miguel Etchecolatz, contre qui Julio venait d’apporter un témoignage clé. Dans un jugement historique, Etchecolatz (ancien directeur des Investigations de la Police de Buenos Aires), a été déclaré coupable de "crimes contre l’humanité dans le cadre du génocide opéré par la dictature", condamné à la prison à perpétuité pour la séquestration et la disparition de six personnes et envoyé dans une prison de droit commun.

La disparition de Julio, au moment où il affrontait son agresseur, est un fait exécrable, une forme de représailles pour son témoignage et une menace contre tous ceux qui participent des nombreux procès contre la dictature.