Accueil > Actualités > Lutte de la population de General Mosconi, Province de Salta contre la (...)

Lutte de la population de General Mosconi, Province de Salta contre la déforestation des yunglas

jeudi 19 septembre 2013, par CALPA

Voir l’article de Copenoa l’agence de presse du Nord de Salta

Lettre adressée à Madame JUDITH BARCHETTA, Directrice de DI.NA.CRI, Ministère du développement social

Nous nous adressons à vous, madame, dans le but d’obtenir une donation de 50 sacs anti incendie pour équiper ceux qui luttent contre l’incendie des Yungas dans le département de San Martin dans la Province de Salta, incendie qui est en train de dévaster la forêt primaire de la région.

Cela fait des années que nous luttons contre les prédateurs de la plaine du Chaco salteño et de la forêt de la sierra (Yungas) contenant le sderniers vestiges de la biodiversité de notre pays. Cette lutte se mène contre les forestiers de tartagal et du centre du pays (Sr “Oso leavy) contre les multinationales pétrolières et contre les “barons du soja”. Cela fait un an que nous souffrons d’une grave sècheresse aggravée par l’abattage des arbres en illégalité par rapport à la loi de protection de la forêt primaire (avec l’autorisation du Gouverneur Urtubey et des propriétaires des concessions pétrolières). Ils font aussi quotideinnemlent du feu pour leurs besoins alimentaires et ont provoqué des démarrages d’incendie qui se sont propagés sur plus de 200 kilomètres entre Salta et Jujuy. Avec les pluies de l’été, les terres quis sont maintenant pelées seront ravinées. Malgré cela, le gouvernement de la nation autorisera le versement d’aides financières aux maires (entre autres, sr “Oso Leavy) et aux grands propriétaires terriens

Alors que ni les grands propriétaires terriens, ni les maires, ni les députés, ni les sénateurs, ni les entreprises pétrolières, ni les “barons du soja”, et encore moins le gouvernement provincial avec ses policiers présents dans notre région par centaines n’ont levé le petit doigt pour lutter contre les incendies. Qu’ils ont par contre voulu nous retirer nos véhicules surement sur ordre de Panamerican Energy par qui ils ont en fait employés. La presse locale achetée par les multinationales n’en ont pas dit un mot.

Ce sont les chômeurs de la UTD Mosconi, de la fondation Fundatrad et des memebres de la coopératie “17 juin LTDA”qui ont dû aller affronter les incendies avec deux camions de la coopérative une remorque de 5000 litres d’eau, des tronconneuses, des pelles et des machettes (tout ce matériel de la fondation Fundatrad) pour préserver notre environnement.

Après les dénonciations faites par l’agence de presse indépendante Copenoa, seulement aujourd’hui est arrivée une équipe de la capitale de la Province avec une pompe, une camionnette et seulement 14 personnes.
Cela fait deux semaines que nous combattons ce feu pour qu’il fasse le moins de dégâts possibles avec nos pauvres moyens, pour cela nous vous demandons de nous aider pour que nous puissions accomplir notre tâche avec de meilleures chances de réussite.