Accueil > Actualités > La famille Abriata demande à François Hollande d’accélerer l’extradition de (...)

La famille Abriata demande à François Hollande d’accélerer l’extradition de Sandoval

jeudi 18 février 2016, par CALPA

La famille Abriata a remis ce jour une lettre demandant l’extradition de Mario Sandoval à Jean Michel Casa, ambassadeur de France à Buenos Aires pour François Hollande qui fait une visite officielle en Argentine mercredi 24 février. Pendant la rencontre, l’ambassadeur a reconnu comme une avancée que les juges français aient admis qu’au moment où les crimes ont été commis, Sandoval n’était pas citoyen français et que les règles d’extradition pouvaient s’appliquer.

Dans la lettre la famille a écrit : « En cette année 2016, le 30 octobre, cela fera 40 ans que notre hernan a été séquestré et que les crimes les plus atroces de l’histoire d’Argentine ont été perpétrés, nous espérons un léger adoucissement de nos souffrances : vous Messieurs, vous devez prendre la décision d’extrader le génocidaire Sandoval pour qu’il soit jugé et que nous obtenions réparation après tant d’années. Nous sommes dans une situation préoccupante à cause de la dilatation des temps juridiques et du manque de décisions pour des faits si aberrants. Cela fait presqu’un an que la justice française a renvoyé le cas au tribunal de Versailles, nous voulons une réponse, un geste, un signal pour comprendre et espérer qu’il existe une volonté politique et un compromis idéologique de la part de la justice pour condamner ces crimes de lèse humanité. »

Pétition pour l’extradition de Mario Sandoval

Tout le dossier sur Mario Sandoval