Accueil > Actualités > ADHÉSION DU CALPA A LA MOBILISATION DU MARDI 23 MAI A BUENOS AIRES - »DE (...)

ADHÉSION DU CALPA A LA MOBILISATION DU MARDI 23 MAI A BUENOS AIRES - »DE CONGRESO A PLAZA DE MAYO » CONTRE L’IMPUNITÉ, L’AUSTÉRITÉ ET LA RÉPRESSION DE MACRI ET LES GOUVERNEMENTS DE PROVINCE

mardi 23 mai 2017, par CALPA

Le ENCUENTRO MEMORIA VERDAD Y JUSTICIA -constitué par plus de 300 organisations militantes- convoque aujourd’hui mardi 23, à une nouvelle mobilisation contre l’impunité et la répression. Le CALPA fidèle a sa trajectoire et ses objectifs, adhère a cette mobilisation.

C’est évident que le gouvernement de Macri avec la complicité de l’Eglise et des autres structures de la classe dominante, a lancé une nouvelle offensive pour assurer l’impunité des génocides de la dictature militaire. Le jugement de la Cour Suprême (le « 2x1) qui permet la libération immédiate des centaines de génocides est un maillon important de cette offensive. Il faut se rappeler que les juges qui ont imposé ce jugement ont été nommé par le Sénat avec majorité péroniste. Se rappeler aussi que Cristina Kirchner avait nomme le génocide Cesar Milani comme Commandant en Chef.
L’impunité est un objectif pour les classes dominantes depuis des décennies -la dictature militaire est tombée en 1983.

N’oublions pas que la disparation de Julio Lopez reste comme un crime impunie.

Mais la mobilisation populaire des associations qui lutte contre l’impunité et des organisations militants de la jeunesse et de la classe ouvrière est une barrière difficile a défaire pour les gouvernements bourgeois. Le 10 mai, presque un demi millions de personnes ont manifesté à la Place de Mai contre le 2x1.

D’un autre coté, l’impunité et la répression sont nécessaires au gouvernement Macri et aux gouvernements des provinces -péronistes et kirchneristes- pour imposer leur politique d’austérité et de misère sociale. Dans la crise actuelle en Amérique Latine -surtout au Brésil- le gouvernement Macri est devenu une pièce maitresse de l’ordre capitaliste et impérialiste, lui même en crise profonde depuis 2007-2008.

Pour cette ensemble de raisons, le CALPA adhère à la mobilisation d’aujourd’hui et appelle les organisations combatives et militants a le faire.

Paris, 23 mai 2017.