Accueil > Actualités > Menaces de mort à répétition…

Menaces de mort à répétition…

jeudi 20 juin 2002

GUNJeudi dernier, après la réunion de l’Assemblée de Plaza Congreso, Jose Luis, membre de celle-ci, est allé boire un pot avec un compagnon de l’assemblée. Au moment où il sortait, il fut interpellé par trois hommes, qui, de l’intérieur d’une voiture Peugeot 504 lui ont demandé où était située une rue proche, et, dès qu’il s’est approché pour répondre, ils lui ont intimé l’ordre de monter, le menaçant avec une arme.

À l’intérieur de la voiture, ils lui ont dit "d’arrêter de faire chier avec les assemblées". Jose Luis a rétorqué qu’ils s’étaient trompés de personne, mais ils lui ont rappelé les deux manifestations qu’il avait suivies ce jour. Tandis qu’ils lui appuyaient un revolver sur la nuque, ils discutaient de l’endroit où ils allaient le tuer ou s’il ils allaient le jeter à la rivière. Après plusieurs minutes et tandis que la voiture ne s’était jamais arrêtée, ils l’ont fait descendre dans les rues Sarmiento et Gallo, lui laissant clairement comprendre quel serait son destin s’il continuait à participer aux assemblées.
Notre camarade a porté plainte dans le Sixième Commissariat de Police et bientôt nous publierons la déclaration exacte de tous les faits.
Cette menace épouvantable s’ajoute à deux menaces téléphoniques à d’autres membres de notre Assemblée, et c’est pour cette raison que nous demandons à toutes les Assemblées d’être en alerte face à ce qui semble être une nouvelle montée de violence contre ceux qui comme nous font partie de ces mouvements populaires.
Comme un élève de Mariano Moreno a dit aujourd’hui : "ces menaces qui cherchent à nous intimider, nous donnent plus de force pour continuer dans la lutte ’.
En continuant avec nos revendications légitimes, nous nous rencontrons de nouveau dans la marche de Plaza de Mayo au Sheraton, ce vendredi 21.

Asamblea Autoconvocada de Plaza Congreso