Accueil > Les activités > Lettre ouverte au Gouverneur de la province de Salta, M. Juan (...)

Lettre ouverte au Gouverneur de la province de Salta, M. Juan Romero

dimanche 23 juin 2002

La police de votre Province a réprimé de façon particulièrement violente les manifestations pacifiques qui ont eu lieu le 20 juin dans votre capitale. Ces manifestants ne faisaient que réclamer une aide alimentaire pour pallier la grave situation sociale que vit une partie importante de la population.

Ayant appris que M. Sergio Nazario, alias "comandante Estévez", responsable des tortures dans le camp de concentration de "El Olimpo", continue à diriger la police,en tant que conseiller, nous vous demandons de mettre fin à sa collaboration au sein de votre gouvernement.

CALPA s’élève vigoureusement contre de tels agissements et dénonce cette violence qui ne fait qu’aggraver encore plus l’état d’extrême misère dans lequel se trouve actuellement la République Argentine.

Face à cette escalade de la violence de votre gouvernement, nous vous demandons d’œuvrer pour trouver une solution aux demandes de vos citoyens et à tout faire pour arrêter cette répression injustifiable.

Nous espérons, M. le Gouverneur, une réponse rapide face à cette situation d’extrême danger.

Signataires

Jean-Pierre Faye, écrivain et philosophe

Alain Didier Weill, psychanaliste

Maurice Godelier, anthropologue

Michel Poizat,chercheur en pratiques sociales au CNRS

Messages