Accueil > Actualités > Menem lâche ses chiens

Menem lâche ses chiens

lundi 24 juin 2002, par José Larrea

maneHier soir, pendant que Menem faisait irruption sur les écrans de télévision argentins au cours du programme de Mariano Grondona, un journaliste qui correspond parfaitement à la description de "chien de garde", un groupe de mafiosi à la solde de Menem (parmi lesquels certains ont reconnu des éléments de la sécurité personnelle de l’ex-président) a brutalement agressé les manifestants et même les journalistes.

Menem, imperturbable, s’est lancé dans une comparaison pour le moins exagérée, en mettant dans le même sac, les "escraches" qu’il a subi dernièrement et le nazisme, et a ajouté : "Il paraîtrait que certains ne supportent pas le succès". Comble des paradoxes, les manifestants chantaient : "olé, olé, il va t’arriver la même chose qu’aux nazis, là où tu iras, on ira te chercher".
Menem n’a pas été avare de louanges pour sa présidence, ni d’attaques contre ses adversaires, allant jusqu’à rappeler son aide à Adolfo Rodríguez Saá, au moment du scandale sexuel dans lequel il avait été impliqué. Du bon goût, comme toujours.

Voici une petite vidéo où l’on entend les refrains…

http://www.calpa-paris.org/movmenem.mpg

Photos et vidéo : Indymedia