63 % des Espagnols reconnaissent consommer des produits « à bas prix ».

Ryanair (20%), Primark (18%) et Vueling (9%), les entreprises les plus reconnues dans le « low cost » par les Espagnols.

MADRID, 23 mai (CALPA PARIS) –

63% des Espagnols reconnaissent consommer des produits « low cost », selon l’étude « Consumo Europa del Observatorio Cetelem », qui analyse les habitudes de consommation en Europe.

Plus précisément, le rapport indique que le « low cost » est une réalité consolidée pour les consommateurs en Europe, puisque 90 % des Européens déclarent avoir entendu parler de ce concept, tandis que 55 % savent exactement ce qu’il signifie dans la pratique, et dans les pays du sud de l’Europe, comme l’Espagne, l’Italie et le Portugal, les chiffres atteignent 80 %.

Dans le cas de l’Espagne, 82 % des personnes interrogées savent ce qu’est le « low cost », ce qui dépasse de loin la moyenne européenne de 55 %. Avec le Portugal (81 %) et l’Italie (80 %), l’Espagne est l’un des pays les plus familiers avec ce concept, des chiffres qui contrastent avec des pays comme la Pologne (21 %), l’Autriche (25 %) ou la Slovaquie (28 %).

En outre, 64% des Espagnols considèrent que la
produits et services à bas prix est développé dans leur pays, un pourcentage également supérieur à la moyenne européenne (60%).

Ainsi et dans un contexte inflationniste, la majorité des Européens interrogés associent ce terme à « prix bas », « promotions », « économies », ou « bon rapport qualité-prix ».

Pour 83% des Européens, l’achat de ce type de produit est une bonne option pour augmenter son pouvoir d’achat. Le pays qui a la meilleure perception de ce type de produit est la Roumanie, avec 7,3 points, par rapport à l’Autriche et à la France, qui sont les pays qui le remettent le plus en question, avec respectivement 5,8 et 5,9 points.

A lire aussi  Le groupe Teresa Carles Flax & Kale prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 5,6 millions d'euros dans le kombucha d'ici à la fin de 2023.

Pour sa part, l’Espagne est classée avec le Portugal comme le quatrième pays ayant la meilleure acceptation avec 6,8 points, soit 0,3 point de plus que la moyenne européenne.

Par ailleurs, pour 60 % des Européens, le prix est le principal facteur de choix d’un produit à bas prix. Soixante-dix-sept pour cent considèrent qu’il s’agit d’une bonne solution pour consommer davantage et 54 % en consomment régulièrement.

Seuls 26% des Européens interrogés considèrent ces types de produits comme dévalorisants, un chiffre inférieur de dix points en Espagne, avec 16%, et 55% consomment du « low cost » par choix, contre 59% en Espagne.

Ainsi, plus de quatre Européens sur dix ont l’intention d’augmenter leur consommation de « low cost » dans un avenir proche, alors qu’en Espagne cette intention est de 43%.

Par secteur, le textile, l’alimentation et le transport aérien sont les secteurs low cost les plus reconnus. Ainsi, Lidl (16%), Ryanair (14%) et Aldi (11%) sont les trois entreprises les plus fréquemment citées par les Européens qui
En Espagne, Ryanair (20 %) est la plus citée, suivie de Primark (18 %) et de Vueling (9 %).

Auteur/autrice