American Express gagne 20 % et enregistre un chiffre d’affaires record au deuxième trimestre

MADRID, 21 juil. (CALPA PARIS) –

La société de cartes de crédit et de solutions de paiement American Express a clôturé le deuxième trimestre 2023 avec un bénéfice net attribuable de 2,142 milliards de dollars (1,916 milliard d’euros), ce qui équivaut à une augmentation de 19,8% par rapport au résultat enregistré à la même période de l’année précédente, a rapporté la société financière.

Entre avril et juin, American Express a souligné la croissance de 8% du volume des dépenses traitées dans son réseau, à 426,6 milliards de dollars (381,582 milliards d’euros), portant le bénéfice net à un nouveau record trimestriel de 15,054 milliards de dollars (13,465 milliards d’euros), en hausse de 12,4% par rapport à l’année précédente.

Le revenu net d’intérêts de la société au deuxième trimestre s’est élevé à 3,105 milliards de dollars (2,777 milliards d’euros), en hausse de 4 %, tandis que les revenus de commissions et les autres revenus hors intérêts ont atteint 11,949 milliards de dollars (10,688 milliards d’euros), en hausse de 5,8 %.

Cependant, entre avril et juin, American Express a augmenté ses provisions pour risque de défaillance de crédit à 1 198 millions de dollars (1 071 millions d’euros), soit une hausse de 13,5 %.

« Nous avons réalisé notre cinquième trimestre consécutif de recettes record », a souligné Stephen J. Squeri, président-directeur général d’American Express, ajoutant que les dépenses par carte ont atteint un nouveau record historique.

En conséquence, au premier semestre 2023, la société a enregistré un bénéfice net attribuable de 3,93 milliards de dollars (3,515 milliards d’euros), soit 1,8 % de moins que le résultat enregistré au premier semestre de l’année dernière.

A lire aussi  Iberdrola réunit des gourous de la technologie à l'occasion de son Digital Summit pour discuter des progrès de la transformation numérique

Le chiffre d’affaires d’American Express jusqu’en juin a atteint 29,335 milliards de dollars (26,239 milliards d’euros), en hausse de 16,7 %, tandis que les provisions pour risque de crédit ont grimpé à 2,253 milliards de dollars (2,015 milliards d’euros), contre 377 millions de dollars (337 millions d’euros) au cours des six premiers mois de 2022.

La société a réaffirmé sa prévision pour l’ensemble de l’année d’une croissance des revenus de 15 % à 17 %, avec un bénéfice par action ajusté de 11 $ à 11,40 $.

Auteur/autrice