Bancolombia gagne 715,6 millions d’euros au premier semestre, soit une baisse de 9,5 %.

MADRID, 10 août (CALPA PARIS) –

L’institution financière Bancolombia a enregistré un bénéfice net de 3,17 billions de pesos colombiens (715,6 millions d’euros) au cours du premier semestre de l’année, soit une baisse de 9,52 % par rapport aux bénéfices de la même période de l’année précédente.

Dans le même temps, les recettes nettes ont totalisé 10,50 billions de pesos colombiens (2,365 milliards d’euros), soit une augmentation de 2,69 % par rapport à la période janvier-juin de l’année précédente. Le principal fait marquant a été la performance du portefeuille d’investissement, qui a généré des revenus d’intérêts et une évaluation des instruments financiers de 18,4 trillions de pesos colombiens (4 159 millions d’euros), en hausse de 69,3 %.

Cette variation est principalement due à la hausse des taux d’intérêt et au coût plus élevé de l’utilisation des fonds. De même, la dévaluation des investissements en dollars a été favorablement compensée dans les autres revenus grâce aux couvertures de change.

D’autre part, la marge d’intérêt nette annualisée a augmenté à 6,95% au premier semestre, présentant une augmentation de 62 points de base par rapport à l’année précédente. Le rendement des capitaux propres a été de 16,6 %, soit plus de cinq points de moins qu’au même semestre de l’année précédente.

PERFORMANCE PAR MARCHÉ

Par marché, la banque a réduit son bénéfice net trimestriel en Colombie de 23,32 %, passant de 1,78 trillion de COP (401,47 millions d’euros) au deuxième trimestre 2022 à 1,36 trillion de COP (307,8 millions d’euros) de janvier à juin de cette année.

A lire aussi  Bruxelles prévoit de passer à des quotas de pêche bisannuels pour les stocks exclusifs de l'UE en 2024, comme l'a demandé l'Espagne.

Pendant ce temps, sa filiale au Panama, Banistmo, a de nouveau augmenté ses bénéfices, en hausse de 33,12 % en glissement annuel à 145,586 milliards de pesos colombiens (32,8 millions d’euros).

Le bénéfice net au Salvador, où elle opère par l’intermédiaire de Banagrícola, a augmenté de 78,611%, passant de 15,8 millions d’euros à 28,3 millions d’euros. Au Guatemala, Bancolombia a réduit son bénéfice de 42,89% à 16,17 millions d’euros.

Auteur/autrice