Cesica se mobilise ce vendredi devant le siège d’Unicaja Banco : « Le personnel n’en peut plus ».

MADRID, 7 juillet (CALPA PARIS) –

Le syndicat Cesica a convoqué une réunion des délégués syndicaux pour le vendredi 7 juillet à 12h00 devant le siège d’Unicaja Banco à Malaga, en raison des problèmes dont souffre le personnel.

Dans un communiqué, le syndicat déclare que les travailleurs « n’en peuvent plus ». « Le manque de personnel et le mauvais dimensionnement des effectifs provoquent une surcharge de travail et une augmentation des risques psychosociaux », a-t-il ajouté, tout en indiquant qu’il y a un « retard » dans la négociation de ces problèmes.

Parmi leurs revendications, ils soulignent la suspension ou l’annulation du nouveau modèle d’agence jusqu’à ce qu’il soit convenu avec les organisations syndicales, étant donné que, selon eux, il implique une modification « substantielle » des conditions de travail, ainsi qu’une amélioration de la politique salariale du personnel et la réintroduction du télétravail. « En juillet, Unicaja Banco est devenue la première grande entreprise espagnole à l’annuler », explique-t-il.

Cesica attend d’Unicaja Banco qu’elle « réagisse » et s’assoie pour négocier « sans délai » avec les représentants légaux des travailleurs.

Auteur/autrice

A lire aussi  La zone euro termine le premier semestre de l'année avec un excédent après avoir réduit les importations russes et chinoises