eDreams réduit sa perte de 34 % pour l’exercice 2023 et enregistre des réservations record


Archive – Nouveaux bureaux eDreams Odigeo. – EDREAMS ODIGEO – Archives

L’entreprise prévoit même de dépasser ses objectifs pour 2025 avec un Ebitda supérieur à 180 millions d’euros.

MADRID, 25 (CALPA PARIS)

L’agence de voyage en ligne eDreams Odigeo a enregistré une perte nette de 43,3 millions d’euros au cours de son dernier exercice fiscal, clos le 31 mars, soit 34,2 % de moins que le résultat négatif de 65,9 millions d’euros enregistré au cours de la même période de l’année précédente.

Sur une base ajustée, la société a perdu 33,6 % de moins au cours de son exercice fiscal, soit 34,7 millions d’euros, par rapport à une perte de 52,3 millions d’euros l’année précédente, a indiqué jeudi la société à la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV).

L’expansion stratégique des effectifs mondiaux de 50% jusqu’en 2025, l’augmentation des coûts variables liée à l’augmentation des ventes et l’investissement pour acquérir de nouveaux membres Prime ont été les moteurs du résultat net, qui « continue à s’améliorer », a expliqué le groupe touristique.

Les revenus d’eDreams ont augmenté de 49 % cette année fiscale pour atteindre 569,6 millions d’euros, en raison d’une augmentation record de 29 % des réservations pour atteindre 16,2 millions, soit 42 % de plus que les niveaux d’avant la pandémie.

Dans le même temps, les recettes en espèces ont augmenté de 47 % au cours de l’exercice pour atteindre 621 millions d’euros, dépassant ainsi la barre des 600 millions d’euros pour la première fois dans l’histoire de la société.

A lire aussi  Le Congrès renvoie la validation du dernier décret anti-crise à l'après 23J

Les revenus de l’exercice 2023 reflètent principalement une forte croissance du nombre de membres Prime, de meilleurs volumes en mars 2023 par rapport à mars 2022, ainsi qu’une augmentation du montant moyen des réservations, principalement en raison de l’augmentation des tarifs aériens au cours de l’exercice 2023 par rapport à l’exercice 2022.

Parallèlement, l’excédent brut d’exploitation  » Cash  » d’eDreams a atteint 84,4 millions d’euros, en hausse de 91 % en glissement annuel.

En outre, au cours de l’exercice 2023, malgré les difficultés et la normalisation du marché, le groupe a clôturé le quatrième trimestre avec un flux de trésorerie opérationnel positif de 102,5 millions d’euros, principalement en raison d’une entrée de fonds de roulement de 69,4 millions d’euros.

D’autre part, le quatrième trimestre de l’exercice 2023 a continué à montrer les tendances à l’amélioration observées au cours des deux trimestres précédents, ainsi que des améliorations significatives de la rentabilité, car davantage de membres Prime ont renouvelé leurs abonnements.

RECORD DE RÉSERVATIONS : 16,1 MILLIONS

Pour l’exercice 2023, la compagnie a enregistré des réservations record, atteignant 16,2 millions, soit 29 % de plus que pour l’exercice 2022 et 42 % de plus que les niveaux d’avant la pandémie,  » malgré l’évolution du secteur vers des modèles de saisonnalité plus normalisés, le conflit en Ukraine, la hausse mondiale de l’inflation et les perturbations du secteur « .

&#13 ;

Selon eDreams, le volume de réservations de la société a démontré sa reprise après la crise de 1929 en surpassant le marché (et ses concurrents) par une marge significative, grâce à l’amélioration de la qualité de l’activité avec le passage au modèle d’abonnement et au désir de voyager des consommateurs.

A lire aussi  Valence couronnera le meilleur restaurant du monde lors du gala des "50 meilleurs restaurants du monde".

En outre, les réservations mobiles ont également progressé et ont représenté 57 % du total des réservations de vols, un record dans l’histoire de la société.

64% DE CROISSANCE POUR LE SERVICE DE BASE

Le service d’abonnement Prime lancé par l’agence de voyage a atteint 4,3 millions de membres, soit une croissance de 64 % d’une année sur l’autre, avec 1,7 million de nouveaux abonnés au cours de l’année écoulée, a souligné l’entreprise.

L’entreprise a également ajouté que la longévité des membres Prime est le principal facteur de rentabilité. « Plus il y a de membres Prime qui renouvellent leur abonnement, plus la rentabilité augmente », a-t-il expliqué.

Le PDG du groupe, Dana Dunne, a qualifié les résultats d' »excellents » et s’est dit « fier » d’atteindre « les plus hauts niveaux de réservations, de revenus et de réservations mobiles jamais atteints en 24 ans d’histoire ».

« Alors que nous continuons à innover dans le secteur du voyage en nous appuyant sur une entreprise avant-gardiste, durable et axée sur la technologie, nous souhaitons repousser les limites de ce qui est possible avec la technologie et révolutionner le secteur du commerce électronique dans son ensemble », a-t-elle ajouté.

Il a également remercié l’équipe d’eDreams : « Les excellents résultats que nous avons obtenus au cours des douze derniers mois n’auraient pas été possibles sans notre équipe extraordinaire, nos « eDOers ». Leur travail impressionnant et leur dévouement ont un impact direct sur l’expérience de millions de voyageurs à travers le monde », a-t-il déclaré.

L’agence de voyage en ligne a souligné que cette « excellente performance » confirme à nouveau qu’elle « atteindra, voire dépassera » ses objectifs pour 2025 : 7,25 millions d’abonnés Prime et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de plus de 180 millions d’euros.

A lire aussi  Les revenus des services de Vodafone ont baissé de 4,2 % entre avril et juin

La croissance future de l’entreprise sera alimentée par le développement et l’augmentation de sa base d’abonnés Prime, l’amélioration de l’étendue et de la profondeur de l’offre client, la poursuite de l’expansion internationale, l’amélioration continue de la plateforme de commerce électronique, l’augmentation des marges et la capacité à fournir une valeur différenciée.

Auteur/autrice