Ferrovial SE commence à opérer sur les bourses d’Amsterdam et d’Espagne avec des retraits de la cote

((Cette note remplace la note précédente sur le même sujet))

MADRID, 16 juin (CALPA PARIS) –

La société mère néerlandaise de Ferrovial a fait ses débuts ce vendredi à la bourse espagnole et à celle d’Amsterdam avec un décalage habituel pour les nouvelles incorporations à la bourse, toujours sans prix fixe après 10h20.

Selon des sources de Bolsas y Mercados Españoles (BME) expliquées à Europa Press, dans les premières heures de négociation de toute nouvelle incorporation en bourse, il est habituel que la publication des prix soit quelque peu retardée dans le temps.

Quoi qu’il en soit, étant donné que les Pays-Bas et l’Espagne constituent le même marché de capitaux, le marché européen, il y aura une coordination maximale entre les deux cotations, de sorte qu’une fois qu’un prix sera publié ce vendredi matin, ce sera le même prix sur les deux bourses.

Sinon, il y aurait une marge de différence dont les investisseurs pourraient profiter pour acheter des actions de la même entreprise sur le marché où elles sont moins chères et les vendre sur celui où elles sont plus chères, un effet connu sous le nom d’arbitrage.

De plus, les bourses espagnole et néerlandaise ouvrent et ferment à la même heure, et ont même les mêmes jours fériés.

Le prix de référence pour Ferrovial est de 28,92 euros par action, soit le prix auquel les actions ont clôturé à la bourse espagnole jeudi.

Auteur/autrice

A lire aussi  Disney va doubler ses investissements dans les parcs à thème en dix ans pour atteindre 60 milliards de dollars