La banque centrale de Russie relève son taux d’intérêt de 8,5 % à 12 % pour freiner la hausse des prix

MADRID, 15 août (CALPA PARIS) –

La Banque centrale de Russie, réunie en session extraordinaire, a décidé d’augmenter le taux d’intérêt officiel de 350 points de base, de 8,5 % à 12 % par an, afin de limiter les risques pour la stabilité des prix.

Selon l’institution dans un communiqué, la pression inflationniste « s’accroît », le taux annuel d’inflation atteignant 4,4% le 7 août, et les prix courants étant en hausse.

En effet, au cours des trois derniers mois, la croissance moyenne désaisonnalisée des prix courants a atteint 7,6 % en termes annualisés, tandis que l’inflation de base a grimpé à 7,1 %.

« La croissance soutenue de la demande intérieure, qui dépasse la capacité d’expansion de la production, amplifie la pression inflationniste sous-jacente et a un impact sur la dynamique du taux de change du rouble par le biais d’une forte demande d’importations », a expliqué la banque centrale russe.

En conséquence, souligne l’institution, l’impact de la dépréciation du rouble sur les prix « prend de l’ampleur et les attentes inflationnistes augmentent ».

La Banque centrale de Russie a par ailleurs averti que si les taux actuels de croissance des prix se maintiennent aux niveaux atteints, le risque que l’inflation s’écarte à la hausse de l’objectif de 4 % fixé pour 2024 est « considérable ».

La décision de la Banque de Russie de relever le taux directeur vise donc à « façonner les conditions monétaires et la dynamique globale de la demande intérieure nécessaires pour que l’inflation revienne à 4 % en 2024 et se stabilise à un niveau proche de 4 % par la suite ».

La Banque de Russie ne devait pas revoir sa politique monétaire avant le 15 septembre prochain, mais a décidé hier de convoquer une réunion urgente pour ce mardi face aux pressions exercées sur la monnaie russe au cours des dernières séances, après que le taux de change du dollar et de l’euro par rapport au rouble a atteint son plus haut niveau depuis mars 2022.

A lire aussi  La banque centrale de Colombie choisit de maintenir les taux d'intérêt inchangés à 13,25 %.

La semaine dernière, la banque centrale russe a annoncé qu’à partir du 10 août et jusqu’au 31 décembre 2023, elle n’achètera pas de devises étrangères sur le marché dans le but de réduire la volatilité des marchés financiers, tandis que l’institution poursuivra ses opérations de vente de devises étrangères.

Lors de sa dernière réunion de politique monétaire, le 21 juillet, la Banque de Russie a décidé d’augmenter le taux d’intérêt de référence de 100 points de base à 8,50 % contre 7,50 %, niveau auquel le prix de l’argent était resté stable depuis septembre de l’année dernière.

La hausse des taux d’intérêt en juillet, la première de l’institution présidée par Elvira Nabiullina depuis qu’elle a porté le taux de 9,50 % à 20 % fin février 2022 après le début de l’invasion de l’Ukraine, visait à répondre à la dépréciation du rouble et à la persistance de l’inflation.

La Banque de Russie a ensuite laissé la porte ouverte à de nouvelles hausses de taux d’intérêt lors de ses prochaines réunions afin de stabiliser l’inflation près de l’objectif de 4 % d’ici 2024 et au-delà.

Pour l’avenir, l’institution a assuré mardi que, dans sa prise de décision sur le taux directeur, elle prendrait en compte la dynamique réelle et attendue de l’inflation par rapport à l’objectif et les processus de transformation économique, ainsi que les risques posés par les conditions intérieures et extérieures et la réaction des marchés financiers.

Suite à la réunion extraordinaire de mardi, la BCE prévoit de tenir sa prochaine réunion de taux le 15 septembre.

A lire aussi  Marie Claire annonce la fermeture de son usine de Vilafranca et se déclare en faillite, avant de disparaître.

Auteur/autrice