La Bourse de New York a informé le Credit Suisse qu’il ne remplissait pas les critères d’admission à la cote.

MADRID, 31 mai (CALPA PARIS) –

Le 1er mai, le New York Stock Exchange (NYSE), gestionnaire de la Bourse de New York, a averti le Crédit Suisse qu’il ne répondait plus aux critères minimaux de maintien de la cotation.

Selon l’avis, l’entité suisse n’a pas respecté les critères relatifs au prix minimum de maintien de la cotation, qui exigent que les sociétés cotées maintiennent un prix de clôture moyen de l’action d’au moins 1 $ pendant une période de 30 jours ouvrables consécutifs.

À cet égard, le Credit Suisse a indiqué qu’il s’attendait à ce que le problème soit résolu une fois que son acquisition par le Groupe UBS, annoncée le 19 mars, sera achevée.

« Une fois l’acquisition réalisée, UBS sera l’entité survivante », a déclaré la banque suisse, expliquant que, dans le cadre de l’acquisition, les actions ordinaires du Credit Suisse sous-jacentes à ses American Depositary Shares seront échangées contre le droit de recevoir une fraction d’action ordinaire d’UBS et, par conséquent, seront retirées de la cote de la Bourse de New York.

Auteur/autrice

A lire aussi  Les entreprises de sécurité réaliseront un chiffre d'affaires de près de 5,5 milliards d'euros en 2022, en hausse de 6 %, selon Informa.