La bouteille de butane baisse de 5 % par rapport à mardi pour atteindre 15,18 euros, son prix le plus bas depuis un an.

MADRID, 17 juil. (CALPA PARIS) –

Le prix maximum de vente au détail de la bouteille de butane baissera de 4,89 % à partir du mardi 18 juillet, pour atteindre 15,18 euros, ce qui en fera le prix le plus bas enregistré l’année dernière, selon la résolution publiée lundi au Journal officiel de l’État (BOE).

Cette réduction est principalement due à la forte baisse du prix des matières premières (-25%) et, dans une moindre mesure, à l’appréciation de l’euro par rapport au dollar (+0,2%). Les tarifs du fret, en revanche, ont augmenté de 16,6 %, selon des sources du ministère de la Transition écologique et du Défi démographique.

Cette baisse compense la hausse du coût de commercialisation qui s’applique entre cette actualisation et le 15 juillet 2024, 53,3 centimes par kilogramme, soit 4,8 % de plus que sur la période précédente.

Le prix de vente maximum des gaz de pétrole liquéfiés (GPL) en bouteille de 8 à 20 kilogrammes, la traditionnelle bouteille de butane, n’est pas libéralisé. Sa valeur est révisée tous les deux mois, le troisième mardi du mois, par résolution de la Direction générale de la politique énergétique et des mines.

RÉVISION BIMESTRIELLE.

Cette révision bimestrielle est calculée sur base du coût de la matière première (propane et butane) sur les marchés internationaux, ainsi que du coût du fret (transport) et de l’évolution du taux de change euro-dollar. Par ailleurs, cette révision de prix, à la hausse ou à la baisse, est limitée à 5 %, l’excédent ou le déficit de prix s’accumulant pour être appliqué lors des révisions ultérieures.

A lire aussi  La croissance du PIB de la Chine a ralenti à 0,8 % au deuxième trimestre

Le gaz de pétrole liquéfié (GPL) en bouteille est un mélange d’hydrocarbures, principalement composé de butane, qui sert d’alternative au gaz naturel pour la consommation d’énergie dans des conteneurs sous pression, notamment dans les villes non raccordées au réseau de gaz naturel.

Actuellement, 64,5 millions de conteneurs de GPL de différentes capacités sont consommés chaque année. Il s’agit d’un combustible en déclin, puisqu’entre 2010 et 2021, la consommation totale de GPL en bouteille a diminué de plus de 25 %.

Le décret-loi royal 11/2022 du 25 juin a limité le prix maximum d’une bouteille de butane de 8 à 20 kilogrammes à 19,55 euros, une mesure que le décret-loi royal 5/2023 a prolongée en juin dernier jusqu’au 31 décembre 2023. Ce prix maximum a été atteint pour la dernière fois lors de la révision du 19 septembre. Depuis lors, il a baissé de 22 %.

Auteur/autrice