La CJST confirme le paiement des heures supplémentaires si l’entreprise ne fournit pas de relevés d’heures.

BARCELONE, 1er sept. (CALPA PARIS) –

Le Tribunal Supérieur de Justice de Catalogne (TSJC) a approuvé le paiement des heures supplémentaires si l’entreprise ne fournit pas le relevé horaire obligatoire prévu à l’article 34.9 du Statut des travailleurs depuis l’entrée en vigueur du Décret-loi royal 8/2019.

Dans l’arrêt, rapporté par Europa Press, le TSJC fait droit à un recours introduit contre un jugement du 29 avril 2022 du Tribunal social 2 de Granollers (Barcelone) qui rejetait le paiement d’heures supplémentaires à un travailleur parce qu’il ne le considérait pas comme suffisamment accrédité.

Le TSJC a considéré que le non-respect de l’obligation de l’employeur de ne pas enregistrer quotidiennement la journée de travail du travailleur ne peut pas bénéficier à l’employeur lorsque le paiement d’heures supplémentaires est réclamé.

Il a précisé que le jugement du Tribunal social rejetant le paiement des heures supplémentaires violait l’article 217.2 LEC, « car la charge de la preuve a été déplacée vers le demandeur au lieu d’être imposée au défendeur fautif ».

Il a donc reconnu le total des heures supplémentaires réclamées par le travailleur, soit 1 250,50 heures, ainsi que le paiement de ces heures et de « 10 % d’intérêts de retard ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Le prix de l'électricité baisse de 8,8 % ce samedi, à 101,87 euros/MWh.