La Sécurité sociale gagne 74 310 affiliés étrangers en mai et quatre mois de hausse

MADRID, 20 juin (CALPA PARIS) – La Sécurité Sociale a gagné en moyenne 74.310 affiliés étrangers en mai, soit 2,8% de plus que le mois précédent, de sorte que le cinquième mois de l’année se termine avec un record de 2.680.993 travailleurs immigrés inscrits dans le système.

Avec l’augmentation du mois de mai, le nombre d’affiliés étrangers a augmenté pendant quatre mois consécutifs, après avoir gagné 30 684, 59 645 et 80 795 cotisants en moyenne en février, mars et avril, respectivement.

Sur le nombre total de cotisants étrangers à la fin du mois de mai, 55,6 % étaient des hommes et 44,4 % des femmes, selon le ministère de l’inclusion, de la sécurité sociale et des migrations.

En termes corrigés des variations saisonnières, l’affiliation étrangère à la sécurité sociale a augmenté en mai de 143 cotisants, pour atteindre un total de 2 594 783 employés, soit 405 000 de plus qu’avant l’arrivée de la pandémie, dont 252 000 se sont affiliés au cours de l’année écoulée.

Au total, les travailleurs étrangers représentaient 12,5% du nombre total de personnes affiliées à la sécurité sociale à la fin du mois de mai en valeurs corrigées des variations saisonnières.

Sur le nombre total d’étrangers affiliés à la fin du cinquième mois de l’année, 892 959 étaient originaires de pays de l’UE (33,3%) et 1 788 034 de pays tiers (66,7%). Les groupes les plus importants de travailleurs étrangers étaient originaires de Roumanie (352 388), du Maroc (339 939), d’Italie (176 107), de Colombie (154 841) et du Venezuela (137 620).

A lire aussi  Le marché boursier de Schindler augmente de plus de 6 % après une hausse de 56,4 % du bénéfice semestriel

En outre, le système compte 64 796 membres originaires d’Ukraine, soit 17 537 de plus qu’en janvier 2022 (+37,1%), avant le début de la guerre menée dans le pays par la Russie.

La majorité des travailleurs ukrainiens travaillant en Espagne, soit environ 88,2 %, sont des salariés et 11,7 % sont des travailleurs indépendants.

L’année dernière, l’affiliation moyenne des travailleurs étrangers a augmenté de 252 368 personnes employées, ce qui, en termes relatifs, représente une augmentation de 10,5%.

LES ÉTRANGERS TRAVAILLANT DANS L’HÔTELLERIE ET LA RESTAURATION ONT AUGMENTÉ DE 6,9 %.

Par régime, la majorité des étrangers se trouvent dans le régime général, qui a clôturé le mois de mai avec 2 254 343 affiliés étrangers, soit 85,6% du total et 3,2% de plus qu’en avril.

Pour sa part, le régime spécial des travailleurs indépendants (RETA) a clôturé le mois de mai avec 421 154 cotisants étrangers, soit 0,9 % de plus que le mois précédent. Parmi eux, 15% sont de nationalité chinoise, suivis par les Roumains (11%) et les Italiens (8,9%).

Au sein du régime général, les secteurs qui ont gagné le plus de cotisants étrangers en mai, en valeur relative, sont l’agriculture (+10,9%) et l’hôtellerie-restauration (+6,9%).

Le régime spécial agricole (qui fait partie du régime général) a gagné 5,9% de cotisants étrangers par rapport au mois précédent, tandis que le régime des ménages a gagné près de 0,5% de cotisants étrangers par rapport au mois d’avril.

Par communauté autonome, l’inscription moyenne des étrangers a augmenté en mai dans 15 d’entre elles et a diminué en Andalousie (-3.778 cotisants) et aux îles Canaries (-309). Les augmentations mensuelles les plus importantes, en termes absolus, ont été enregistrées aux Baléares (+19 353 cotisants), aux Baléares (+18 111) et en Aragon (+10 412).

A lire aussi  Le prix de l'huile d'olive augmente de 45 % en août dans les supermarchés, selon soysuper.com

Auteur/autrice