L’activité des entreprises de la zone euro se contracte pour la première fois en six mois, selon l’indice PMI

MADRID, 5 juil. (CALPA PARIS) –

L’activité du secteur privé dans la zone euro s’est légèrement contractée en juin, l’indice PMI composite étant tombé à 49,9 points contre 52,8 en mai, son niveau le plus bas depuis six mois, selon les données de S&P Global et de la Hamburg Commercial Bank.

La contraction de l’activité économique de la zone euro en juin est due au ralentissement de la croissance du secteur des services, dont l’indice PMI est retombé à 52 points contre 55,1 en mai, son plus bas niveau en cinq mois, après que l’indice PMI manufacturier ait chuté à son plus bas niveau en 37 mois, avec une valeur de 43,4 points en juin, en baisse par rapport aux 44,8 points de mai.

L’affaiblissement de la demande a pesé sur les résultats, les nouvelles commandes dans le secteur manufacturier ayant chuté de manière particulièrement marquée, expliquent les responsables de l’enquête.

Néanmoins, l’emploi dans le secteur privé a continué d’augmenter en juin, grâce à l’impulsion du secteur des services, alors que les effectifs dans les usines ont diminué pour la première fois depuis janvier 2021.

De leur côté, les pressions inflationnistes ont continué à s’atténuer en juin, grâce à une baisse plus importante des coûts de fabrication.
s’est accompagnée de la plus faible hausse en 25 mois des coûts des entreprises de services, tandis que les prix de vente ont continué d’augmenter, mais à leur rythme le plus faible depuis mars 2021.

Parmi les pays analysés, l’Espagne (52,6) et l’Allemagne (50,6) sont les deux seules grandes économies à avoir enregistré une expansion de l’activité privée en juin, tandis que l’Italie (49,7) et la France (47,2) ont connu une contraction de l’activité.

A lire aussi  Seeliger y Conde rejoint Kingsley Gate pour stimuler la croissance internationale

Auteur/autrice