L’activité manufacturière espagnole tombe à son plus bas niveau de l’année, selon l’indice PMI

MADRID, 3 juil. (CALPA PARIS) –

L’activité du secteur manufacturier espagnol s’est détériorée en juin pour le troisième mois consécutif et est tombée à son niveau le plus bas depuis le début de l’année, selon l’indice PMI, en baisse à 48 points contre 48,4 le mois précédent, d’après l’enquête de S&P Global et Hamburg Commercial Bank.

« En Espagne, il y a des signes d’une légère récession dans le secteur manufacturier, ou peut-être simplement d’une stagnation », a résumé Cyrus de la Rubia, économiste en chef à la Hamburg Commercial Bank, pour qui la faiblesse du secteur manufacturier devrait se poursuivre pendant quelques mois encore, compte tenu de la baisse des nouvelles commandes.

L’expert souligne toutefois que le ralentissement de l’activité manufacturière en Espagne ne devrait pas être particulièrement profond, car les entreprises interrogées commencent à peine à réduire leurs effectifs et le carnet de commandes assure une certaine stabilité.

À cet égard, l’enquête de juin note que, bien que modérées, les usines espagnoles ont procédé à leurs premières suppressions d’emplois depuis novembre de l’année dernière.

De même, malgré la baisse de l’emploi industriel, les dernières données de l’enquête continuent de montrer un élément de surcapacité au sein du secteur manufacturier espagnol, les carnets de commandes ayant diminué pour le treizième mois consécutif et chuté au rythme le plus élevé depuis le début de l’année.

Auteur/autrice

A lire aussi  Heineken et Engie inaugurent la plus grande centrale solaire thermique industrielle d'Europe à Séville