Le conseil d’administration de Deoleo réélit Ignacio Silva au poste de directeur exécutif de l’entreprise ce mercredi.

MADRID, le 21 mai (CALPA PARIS) –

L’assemblée générale des actionnaires de Deoleo, qui se tiendra le mercredi 24 mai en première convocation à Rivas Vaciamadrid (Madrid), devrait réélire Ignacio Silva Alcalde en tant qu’administrateur, avec le statut de directeur exécutif.

Plus précisément, les actionnaires du fabricant Hojiblanca et Carbonell discuteront également de la réélection de Theatre Directorship Services Gama et Fernando Valdés Bueno, en tant que directeurs propriétaires, ainsi que de la ratification d’Aránzazu Cordero Hernández en tant que directeur, avec le statut de directeur exécutif.
La société a informé la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV).

D’autre part, la session votera également le maintien du nombre de membres du conseil d’administration à sept,
comme convenu par l’assemblée générale des actionnaires lors de la réunion du 29 octobre 2020.

Les actionnaires aborderont également l’approbation des comptes annuels et des rapports de gestion, ainsi que des rapports d’audit, tant pour Deoleo que pour le groupe consolidé, de même que le renouvellement de E&Y en tant qu’auditeur des comptes, tant pour la société que pour le groupe consolidé.
de son groupe consolidé pour l’exercice 2023.

Deoleo a clôturé l’année 2022 avec un bénéfice net de 6 millions d’euros, soit 89,8% de moins qu’en 2021, lorsque l’entreprise d’huile d’olive avait réalisé un bénéfice de 61 millions d’euros.

L’entreprise a souligné que, malgré un environnement difficile, marqué par l’inflation, la hausse des coûts et la baisse de la consommation, elle est parvenue à clôturer l’année 2022 avec des résultats positifs pour la troisième année consécutive.

Malgré tout, les ventes de l’entreprise ont augmenté de 18 % en 2022, à plus de 827 millions d’euros, tandis que l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’est élevé à 43 millions d’euros, un chiffre inférieur de 11 % à celui de 2021, en raison du maintien des investissements promotionnels et des coûts commerciaux.

A lire aussi  Les ventes des entreprises ont baissé de 3,8 % en juillet, ce qui représente quatre mois de baisse consécutifs.

Auteur/autrice