Le gouvernement du Guatemala soumet la proposition de budget 2024 au Congrès

MADRID, 1er sept. (CALPA PARIS) –

Le ministre des Finances publiques du Guatemala, Edwin Martínez, s’est rendu au Congrès ce vendredi pour présenter le projet de budget général des recettes et des dépenses de l’État pour l’exercice 2024, qui s’élève à 124,888 milliards de quetzales (14,723 milliards d’euros) et qui est axé sur le développement durable du pays.

Ce chiffre représente une augmentation de 5,7 % par rapport au budget 2023 actuellement en vigueur. Le projet 2024 est le dernier à être présenté par le gouvernement d’Alejandro Giammattei car, à partir de janvier, le président élu, Bernardo Arévalo, assumera la présidence pour les quatre prochaines années.

Sur le budget total, 89,6 % sont concentrés dans six domaines de dépenses, dont le ministère de l’éducation, le ministère de la santé et le ministère des communications, entre autres.

Les recettes proviendront à 78,9 % de la collecte des impôts, qui s’élèvent à 98 534 millions de quetzales (11 621 millions d’euros). Ce chiffre représente une augmentation prévue de 14,2 % par rapport à 2023.

À cet égard, le ministre Martínez a souligné que les impôts qui contribueront le plus à la collecte fiscale sont l’impôt sur le revenu et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui s’élèvent ensemble à 75 261 millions de quetzales (8 875 millions d’euros) et équivalent à 80,6 % du total des recettes fiscales.

Auteur/autrice

A lire aussi  JD Sports Fashion paiera 500 millions pour les 49,98 % qu'elle ne contrôle pas dans sa filiale ibérique, ISRG.