Le gouvernement travaille à un déploiement « prudent » de l’intelligence artificielle afin d’éviter les « problèmes sociaux ».

MADRID, 21 mai (CALPA PARIS) –

Le gouvernement a déclaré que l’une de ses priorités en matière d’intelligence artificielle (IA) est de promouvoir son déploiement « efficace et prudent » afin de faire face à la « nécessaire » transformation numérique de l’économie, mais aussi de prévenir les « problèmes sociaux ».

Dans une réponse parlementaire à laquelle Europa Press a eu accès, aux questions du député d’Unidas Podemos Antonio Gómez-Reino, l’exécutif répond aux préoccupations exprimées par les partenaires du PSOE concernant l’impact de l’IA sur l’emploi.

« Le déploiement efficace et prudent de l’intelligence artificielle est essentiel pour aborder la nécessaire transformation numérique de l’économie et prévenir les problèmes sociaux causés par l’IA », souligne le gouvernement.

D’autre part, et déjà dans un cadre plus généralisé, le gouvernement fait référence aux nouvelles technologies, qui tendent à produire un impact « très positif » sur la productivité de l’économie et sur l’emploi. En effet, dans sa réponse, il indique qu’il s’attend à une augmentation de la demande de profils spécialisés dans ces technologies, ainsi qu’à l’apparition de nouvelles activités professionnelles liées à celles-ci.

600 MILLIONS D’EUROS POUR UNE IA « HUMANISTE

L’exécutif profite de la réponse parlementaire pour souligner la valeur de la Stratégie nationale d’intelligence artificielle, encadrée dans le Plan de relance avec un investissement public de 600 millions d’euros.

L’objectif de cette stratégie, selon le gouvernement, est de générer un environnement de confiance pour le développement d’une intelligence artificielle « inclusive, durable et humaniste ». « C’est-à-dire une intelligence qui place les citoyens au centre », ajoute-t-il.

A lire aussi  Mme Yellen s'inquiète des restrictions imposées par la Chine aux exportations de métaux destinés à la production de puces électroniques

Il affirme également que cette stratégie améliorera la préparation du tissu productif espagnol en vue de renforcer sa compétitivité au niveau européen et international et de relever les « grands défis sociaux ».

Plus précisément, et pour assurer le succès de cette stratégie, le gouvernement considère qu’il est « essentiel » d’assurer la préparation et la formation à l’IA des étudiants, des enseignants, du personnel de l’emploi public, du marché du travail et de la société, dans une « perspective éthique, humaniste et d’égalité des sexes ».

Auteur/autrice