Le Groupe Elecnor gagne 27,4 millions d’euros au premier trimestre, soit 7,7 % de plus, et ses ventes augmentent de 14,9 %.

MADRID, 12 mai (CALPA PARIS) –

Le Groupe Elecnor a enregistré un bénéfice net de 27,4 millions d’euros au cours du premier trimestre de l’année, ce qui représente une croissance de 7,7 % par rapport aux bénéfices de la même période de l’année précédente, comme l’a déclaré la société ce vendredi à la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV).

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Elecnor s’est élevé à 772,9 millions d’euros au mois de mars, soit 14,9 % de plus que les 672,6 millions d’euros enregistrés au cours de la même période de l’année 2022.

Plus précisément, tant les ventes sur le marché national, qui représentent 48 % du total, que celles sur le marché international, qui représentent 52 %, ont connu une augmentation « notable » de 9,5 % et 20,4 %, respectivement, selon les données de l’entreprise.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) du groupe s’est élevé à 77,8 millions d’euros au premier trimestre de l’année, soit près de 2 % de plus que les 76,3 millions enregistrés jusqu’en mars 2022, grâce à l’Ebitda apporté par Elecnor, qui a atteint 45 millions d’euros, soit une augmentation de 18,7 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Grâce à son portefeuille de contrats et à sa diversification géographique et d’activités, le Groupe Elecnor a souligné qu’il prévoyait de dépasser les chiffres d’affaires et les résultats obtenus l’année précédente.

En outre, cette année, l’entreprise a annoncé qu’elle définira son nouveau Plan stratégique de durabilité 2023-2025, qui vise à continuer à promouvoir l’amélioration continue de la gestion de la durabilité.

En ce qui concerne le carnet de commandes de production exécutable, le groupe a souligné qu’il s’élève à 2 504,1 millions d’euros pour les 12 prochains mois, contre 2 408,4 millions d’euros à la fin de 2022.

VENTES DU GROUPE SUR LE MARCHÉ NATIONAL ET INTERNATIONAL.

Le Groupe Elecnor a précisé que  » l’évolution positive  » des ventes consolidées a été rendue possible grâce à la mise en œuvre de projets durables des activités d’Elecnor en Australie, au Brésil et au Chili, ainsi qu’à l’augmentation du volume des activités liées aux services essentiels que le groupe réalise aux États-Unis et dans les pays européens, principalement l’Espagne et l’Italie.

A lire aussi  La BCE exclut Delgado et propose Buch pour succéder à Enria à la tête de la supervision bancaire

Pour sa part, le segment Enerfín n’a pas atteint le chiffre d’affaires de 13 millions d’euros du premier trimestre de l’année dernière, affichant 5,7 millions d’euros jusqu’au mois de mars de cette année. Cette différence, explique le groupe, est due aux prix élevés de l’énergie en Espagne en 2022, malgré une production plus élevée et la réappréciation du real brésilien, la monnaie dans laquelle ses parcs éoliens brésiliens opèrent.

Auteur/autrice