Le ministère de l’industrie se félicite de l’accord de maintien de l’activité de la biscuiterie Venta de Baños (Palencia).

VALLADOLID, le 5 août (CALPA PARIS) –

Le ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme se félicite du résultat « bénéfique » pour les 200 personnes qui travaillent directement dans la biscuiterie de Venta de Baños (Palencia) après l’accord entre le groupe agroalimentaire multinational Cerealto Siro Foods et le comité d’entreprise par lequel ils maintiendront l’activité dans l’usine.

Lors du vote des travailleurs, l’accord a été ratifié, qui comprend des mesures visant à garantir l’activité de production, parmi lesquelles un plan d’investissement de l’entreprise qui se concrétisera au cours des prochains mois et qui impliquera des améliorations progressives des installations et de la machinerie de l’usine.

Le ministère a remercié dans un communiqué « la bonne disposition et l’effort conjoint de Cerealto, du comité d’entreprise de VB1 et des autres institutions qui ont facilité l’entente entre l’entreprise et les travailleurs, comme la mairie de Venta de Baños et la Junta de Castilla y León ». « La coordination entre les administrations et la co-gouvernance ont été essentielles dans le cadre d’un objectif commun, comme la protection des emplois et la stimulation du développement économique dans la région », a-t-il ajouté.

Ainsi, ils ont rappelé que le 13 juin 2022, un plan de compétitivité a été signé après le large soutien des travailleurs aux conditions offertes par l’entreprise.

Le plan offrait, comme ils l’ont rappelé, « un avenir industriel à l’entreprise et garantissait une opportunité d’emploi aux familles qui dépendaient de l’usine ».

« Cet accord est un bon exemple d’engagement en faveur du progrès et de la croissance de l’Espagne rurale, en l’occurrence Castilla y León, l’une des priorités du gouvernement espagnol au cours de la dernière législature », a ajouté le ministère de l’industrie.

A lire aussi  L'UE s'engage à verser 45 milliards d'euros à l'Amérique latine et aux Caraïbes, dont elle entend être le "partenaire privilégié".

Enfin, le ministère de l’Industrie a souligné que la priorité de l’exécutif a été de garantir l’emploi et, pour cette raison, il se félicite du « maintien des installations de Cerealto Siro Foods à Palencia et remercie l’entreprise pour sa volonté de trouver une solution qui préserve les capacités productives et l’emploi dans l’usine ».

Auteur/autrice