L’entreprise espagnole Alisys s’associe à Ghost Robotics pour ouvrir une usine d’assemblage de robots dans les Asturies

OVIEDO, 4 oct. (CALPA PARIS) –

L’entreprise espagnole Alisys et Ghost Robotics ont uni leurs forces pour promouvoir la robotique de nouvelle génération en Europe et en Afrique du Nord, et créeront une usine d’assemblage de robots dans les Asturies.

Alisys, entreprise espagnole spécialisée dans les solutions de robotique de service, vient d’annoncer son alliance stratégique avec Ghost Robotics, l’un des principaux fabricants américains de robots quadrupèdes, dans le but de promouvoir l’application de solutions basées sur ce type de plateforme en Europe et en Afrique du Nord.

L’entreprise espagnole prévoit d’installer une usine d’assemblage, de support technique et de maintenance dans les Asturies, afin d’adapter la production des robots du fabricant américain au marché européen.

Eduardo Gómez de Tostón, PDG d’Alisys, a souligné dans un communiqué de presse que cet accord « renforce la position de leader » des deux entreprises et permettra également de « promouvoir de nouvelles applications sur le marché européen avec un énorme potentiel de transformation ».

C’est le cas de l’automatisation des tâches sur des terrains difficiles et dans des environnements imprévisibles, où les capacités des robots conventionnels, avec des roues ou des chaînes, ne sont pas suffisantes, a-t-il expliqué.

Dans le cadre de cette collaboration, Alisys jouera un rôle clé en tant que principal partenaire technologique de Ghost Robotics pour l’Europe et l’Afrique du Nord, en dirigeant le réseau européen de distribution et de déploiement de nouveaux services dans des scénarios jusqu’à présent inexplorés.

Pour Gavin Kenneally, cofondateur et PDG de Ghost Robotics, ce partenariat « représente un pilier fondamental » de sa stratégie mondiale.

A lire aussi  La Chine injecte 27,436 milliards d'euros dans ses banques pour maintenir une "liquidité raisonnable".

Auteur/autrice