Les aéroports internationaux sont sur le point de retrouver la totalité des passagers d’avant la pandémie cette année.

MADRID, 19 juin (CALPA PARIS) –

Le Conseil international des aéroports (ACI) Monde prévoit de récupérer 92 % des passagers en 2019, soit 8,4 milliards de voyageurs, grâce à la baisse de l’inflation et à la confiance accrue des consommateurs dans la plupart des pays de l’OCDE, ainsi qu’à la chute des prix du kérosène.

Selon le 13e bulletin consultatif d’ACI World, la part des passagers internationaux devrait représenter 38 % du total des touristes en 2023, soit une part proche de celle de 42 % du trafic qu’elle a atteinte en 2019.

En outre, la réouverture de l’économie chinoise contribue davantage à l’activité mondiale et aux voyages aériens internationaux, selon l’entité. Ainsi, la région Asie-Pacifique devrait rebondir en 2023, atteignant 2,9 milliards de passagers, soit 85,3 % des niveaux de 2019.

En ce sens, pour le directeur général d’ACI World, Luis Felipe de Oliveira, « l’ouverture des marchés de l’aviation chinoise représente un développement particulièrement positif pour l’activité mondiale et la demande de voyages aériens ».

En prévision de l’été, ACI World estime que les aéroports accueilleront 2,7 milliards de passagers au deuxième trimestre et 2,9 milliards au troisième trimestre.

Malgré ces chiffres, Luis Felipe de Oliveira a averti que « les prévisions de croissance du PIB se sont modérées et que les prix de l’énergie et des denrées alimentaires, bien qu’en baisse par rapport à leur niveau record, sont toujours plus élevés que les niveaux d’avant la pandémie ».

Auteur/autrice

A lire aussi  La CNMC enquête sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles dans le secteur des produits de coiffure professionnels