Les créations d’entreprises augmentent de 8,9 % en mars pour atteindre plus de 12 000 entreprises, leur chiffre le plus élevé depuis 2007

MADRID, 11 mai (CALPA PARIS) – Le nombre de nouvelles sociétés commerciales a augmenté de 8,9% en mars dernier par rapport au même mois en 2022, pour atteindre un total de 12.076 entreprises, le chiffre le plus élevé depuis juin 2007, selon les données publiées jeudi par l’Institut national de la statistique (INE).

Avec la reprise du mois de mars, la création d’entreprises a connu trois mois consécutifs de hausse, bien que le mois de mars ait été le plus modéré de ceux enregistrés au cours du premier trimestre.

Pour la constitution des 12 076 entreprises créées en mars dernier, un peu plus de 525,8 millions d’euros ont été souscrits, soit 34,2 % de plus qu’au même mois de 2022, tandis que le capital moyen souscrit, qui s’est élevé à 43 548 euros, a progressé de 23,2 % par rapport à l’année précédente.

Parallèlement à la hausse des créations d’entreprises, les dissolutions d’entreprises ont diminué en mars, de 8,8 % par rapport au même mois de 2022, pour atteindre un total de 2 336. Ainsi, chaque jour du mois de mars, 75 entreprises ont fermé leurs portes en Espagne.

Sur les 2 336 entreprises qui ont fermé leurs portes en mars dernier, 85% l’ont fait volontairement, 8,5% par fusion avec d’autres entreprises et les 6,5% restants pour d’autres raisons.

18,9% des sociétés commerciales créées au cours du troisième mois de l’année étaient actives dans le commerce et 16,5% dans les activités immobilières, financières et d’assurance.

En ce qui concerne les sociétés dissoutes par activité économique principale, les pourcentages les plus élevés ont également été observés dans le commerce (18,2%) et dans la construction et les activités immobilières, financières et d’assurance (16,6% dans les deux cas).

A lire aussi  Ibercaja gagne 192 millions d'euros au premier semestre, soit une augmentation de 70,2 %.

Le nombre de sociétés commerciales ayant augmenté leur capital a progressé de 4,4% en mars, pour atteindre 2.991 sociétés. Le capital souscrit lors de ces augmentations a atteint 1.865 millions d’euros, soit 16,3% de moins qu’en mars 2022, tandis que le capital moyen a été de 620.462 euros, soit 19,8% de moins.

Au cours des trois premiers mois de l’année, les créations d’entreprises ont augmenté de 11,1 %, les dissolutions de 3 % et les augmentations de capital de 5,3 %.

MADRID ET L’ANDALOUSIE EN TÊTE DES CRÉATIONS D’ENTREPRISES

Les régions qui ont créé le plus grand nombre d’entreprises en mars dernier sont Madrid (2 806 entreprises), l’Andalousie (2 208) et la Catalogne, où 2 107 entreprises ont été créées. Les régions qui ont créé le moins d’entreprises au cours du troisième mois de l’année sont La Rioja (50), Cantabria (79) et Navarra (86).

Douze régions ont créé plus d’entreprises en mars qu’au même mois de 2022, tandis que celles qui en ont créé moins sont Castilla-La Mancha (-8,9%), les Îles Baléares (-8,4%), Cantabria (-4,8%) et Catalonia (-3,9%). Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Valencia (+21,8%), aux Canaries (+21,7%), en Aragon (+19,6%) et en Navarre (+19,4%). Les Asturies, quant à elles, n’ont pas connu de changement.

En ce qui concerne les sociétés commerciales dissoutes, les communautés autonomes ayant enregistré le plus grand nombre de dissolutions en mars 2023 sont Madrid (812), Andalusia (426) et Comunidad Valenciana (166). En revanche, les communautés autonomes ayant dissous le moins de sociétés commerciales sont la Navarre (2), La Rioja (16) et l’Estrémadure (33).

A lire aussi  L'année prochaine, 41 % des transferts de mobiles en Espagne se feront d'un opérateur traditionnel vers un opérateur "low cost".

Huit communautés ont augmenté le nombre de dissolutions d’entreprises en mars dernier en rythme interannuel, principalement Castilla y León (+78,2%) et Extremadura (+43,5%), et neuf autres l’ont réduit, notamment Navarra (-66,7%), Catalonia (-47,9%) et Murcia (-47,2%).

En termes mensuels (mars par rapport à février), la création de nouvelles entreprises a augmenté de 18,9%, tandis que les dissolutions d’entreprises ont diminué de 13,6%.

Auteur/autrice