Les Espagnols dépensent 2 781 euros de plus qu’ils ne gagnent, selon l’Aecoc

MADRID, 29 août (CALPA PARIS) –

Les Espagnols dépensent 2 781 euros de plus que ce qu’ils gagnent, le salaire moyen dans le pays étant de 19 817 euros par an, alors que les dépenses s’élèvent à 22 598 euros, selon l’Association des entreprises de biens de consommation (Aecoc).

C’est la principale conclusion du livre « Todo es terrible, pero yo estoy bien », du professeur de l’IESE José Luis Nueno, publié par l’Aecoc, qui explique que ce solde négatif est couvert par l’épargne, les crédits et le réseau de soutien familial.

« Ce différentiel entre les revenus et les dépenses peut marquer la consommation au second semestre, car les salaires augmentent moins vite que l’inflation », explique M. Nueno.

Un autre facteur clé pour Nueno sera l’évolution de l’épargne, qui pendant la pandémie a augmenté jusqu’à 21% et est maintenant tombée à 9%, ce qu’il a décrit comme « un problème ».

« La perte de pouvoir d’achat est particulièrement sensible dans les revenus les plus faibles, qui sont ceux qui réduisent le plus leurs dépenses (-3,8 %) », a-t-il ajouté.

Le professeur rappelle également que, hors effet de l’inflation, la plupart des catégories de consommateurs sont en baisse en termes de volume d’achat, ce qui affecte les marges des fabricants et des détaillants.

Cependant, Nueno affirme que l’évolution du marché du travail aura un « effet positif » sur la consommation, car la création d’emplois permettra aux plus jeunes d’entrer sur le marché du travail et d’avoir des revenus à dépenser.

« Cela stimulera différentes catégories de petites dépenses, telles que les restaurants, les voyages à bas prix et la mode, qui se développent en partie grâce à l’incorporation de ces consommateurs », a-t-il conclu.

A lire aussi  La croissance des ventes au détail s'est accélérée en juillet pour atteindre 7,7 %, ce qui représente huit mois de hausse consécutive.

Auteur/autrice