Les exportations allemandes baissent de 0,9% en juillet et les importations augmentent de 1,4%.

MADRID, 4 sept. (CALPA PARIS) –

Les exportations allemandes ont totalisé 130,4 milliards d’euros en juillet, soit 0,9% de moins que le mois précédent et 1% de moins que le même mois en 2022, selon les données de l’Office fédéral des statistiques (Destatis) publiées lundi.

Parallèlement, les importations de l’Allemagne ont atteint 114,5 milliards d’euros au septième mois de l’année, soit 1,4 % de plus qu’en juin, mais 10,2 % de moins qu’un an plus tôt.

Ainsi, la balance commerciale allemande a affiché un excédent de 15,9 milliards d’euros en juillet.

Au cours des sept premiers mois de 2023, les exportations allemandes se sont élevées à 922,4 milliards d’euros, soit 2,9 % de plus qu’un an auparavant, tandis que les importations se sont élevées à 811,3 milliards d’euros, en baisse de 4,9 %.

Au mois de juillet, les exportations allemandes vers l’UE ont atteint 71,9 milliards d’euros, soit 0,5% de plus qu’en juin, tandis que les achats de l’Allemagne auprès de ses partenaires de l’UE ont atteint 61,7 milliards d’euros, en hausse de 2,9%.

Dans le cas de la zone euro, les exportations allemandes ont augmenté de 1,7% en juillet pour atteindre 51,2 milliards d’euros, tandis que les importations ont augmenté de 5,6% pour atteindre 41,7 milliards d’euros.

En ce qui concerne les pays tiers, les exportations de l’Allemagne se sont élevées à 58,5 milliards, soit une baisse de 2,5 %, et les importations à 52,8 milliards, soit une baisse de 0,2 %.

En juillet, la plupart des importations allemandes provenaient de Chine, avec des marchandises d’une valeur de 13,2 milliards d’euros, en baisse de 5,8 % par rapport au mois précédent, tandis que les importations en provenance des États-Unis ont augmenté de 6,1 % pour atteindre 7,9 milliards d’euros, et que les importations en provenance du Royaume-Uni ont diminué de 3,2 % pour atteindre 3,0 milliards d’euros.

A lire aussi  L'économie américaine continue de stagner en raison du ralentissement de l'embauche et des prix, selon la Fed

Dans le cas de la Russie, les exportations allemandes ont augmenté de 2,2% en glissement mensuel pour atteindre 0,7 milliard d’euros, alors que par rapport à juillet 2022, elles ont chuté de 31,3% en raison de l’invasion de l’Ukraine.

De leur côté, les importations en provenance de Russie ont chuté de 15,7% en juillet en glissement mensuel pour atteindre 200 millions d’euros et de 91,8% par rapport à juillet 2022.

Auteur/autrice