Les ventes aux entreprises ont encore reculé en août pour atteindre 6,7 %, leur plus forte baisse depuis deux ans et demi

MADRID, 20 oct (CALPA PARIS) – Le chiffre d’affaires des entreprises a baissé de 6,7% en août dernier par rapport au même mois de 2022, prolongeant de près de trois points la baisse en glissement annuel enregistrée le mois précédent, selon l’Indice du chiffre d’affaires des entreprises (ICNE) publié vendredi par l’Institut national de la statistique (INE).

Avec la baisse du mois d’août, la plus forte depuis février 2021, les ventes des entreprises ont baissé en glissement annuel pendant cinq mois consécutifs, après 25 mois consécutifs en territoire positif.

Tous les secteurs ont présenté des taux négatifs en glissement annuel en août, à l’exception des services, qui ont augmenté leurs ventes de 2,9 % par rapport au même mois de 2022.

Parmi les baisses, la fourniture d’électricité et d’eau se distingue en réduisant ses ventes de 38,2%. Ils sont suivis par l’industrie, qui a réduit son chiffre d’affaires de 6,2% par rapport au même mois en 2022, et le commerce, qui a vendu 2,2% de moins qu’en août de l’année dernière.

Corrigé des effets saisonniers et calendaires, le chiffre d’affaires des entreprises a également baissé de 6,7% en glissement annuel en août dernier, soit un taux inférieur de 3,1 points à celui de juillet.

La plus forte baisse sur un an des séries corrigées concerne également la fourniture d’électricité et d’eau (-38,6%), suivie par l’industrie (-6,3%) et le commerce (-2,1%). En revanche, le chiffre d’affaires des services a augmenté de 3,3% en glissement annuel.

LES VENTES STAGNENT PAR RAPPORT À JUILLET

En valeur mensuelle et en série corrigée, le chiffre d’affaires des entreprises a stagné, alors qu’il avait augmenté de 1,1% le mois précédent et de 3,3% au même mois de 2022.

A lire aussi  Brandtech achète Jellyfish pour créer un géant mondial du marketing numérique

Deux secteurs ont augmenté leur chiffre d’affaires au huitième mois de l’année par rapport au mois précédent : l’industrie et le commerce, avec des hausses respectives de 0,7 % et 0,1 %. Les services, en revanche, n’ont pas évolué, tandis que la production et distribution d’électricité et d’eau a réduit son chiffre d’affaires mensuel de 1%.

Auteur/autrice