Les ventes et les achats de logements diminuent de 6,4 % en juin et baissent depuis cinq mois consécutifs

MADRID, 4 (CALPA PARIS)

La vente et l’achat de logements ont enregistré une baisse de 6,4 % en juin par rapport au même mois de l’année dernière, avec un total de 53 999 opérations, selon l’Institut national de la statistique (INE), qui l’a rapporté ce vendredi.

Avec cette baisse d’une année sur l’autre, qui ne présente pas de variation avec celle enregistrée en mai, la vente et l’achat de logements enchaînent cinq mois de taux négatifs.

Plus précisément, la vente et l’achat de logements d’occasion ont diminué de 9,7 % au cours du sixième mois de l’année, pour atteindre 43 532 opérations, tandis que les transactions sur les appartements neufs ont augmenté de 10,7 %, pour atteindre 10 467 opérations.

92,3% des logements transférés par vente et achat en juin étaient des logements libres et 7,7% des logements protégés. Au total, la vente et l’achat de logements libres ont baissé de 6,2% en glissement annuel, pour atteindre 49 852 transactions, tandis que la vente et l’achat de logements protégés ont baissé de 8,7%, pour atteindre 4 147 transactions.

D’un mois sur l’autre (juin sur mai), les ventes et achats de logements ont diminué de 3,8%, comme l’année précédente.

Selon l’INE, en juin il y a eu 37 015 ventes et achats de logements entre particuliers, soit 10,5% de moins qu’au même mois de 2022.

ANDALOUSIE, EN TÊTE DES VENTES ET ACHATS

En termes de ventes immobilières enregistrées, les communautés autonomes ayant le plus grand nombre de ventes pour 100 000 habitants sont la Comunidad Valenciana (225), la Región de Murcia (170) et l’Andalucía (159).

A lire aussi  Audax améliore son bénéfice net de 18% à 2,4 millions d'euros et augmente son EBITDA de 47%.

En valeur absolue, l’Andalousie est la région qui a enregistré le plus grand nombre de transactions immobilières au cours du sixième mois de l’année, avec 10 753 ventes, suivie de la Communauté valencienne (9 157) et de la Catalogne (8 187).

Navarra (+5,1%), Asturias (+1,9%) et Comunidad Valenciana (+1,1%) ont enregistré les seuls taux de variation annuels positifs en termes de ventes de logements, tandis que La Rioja (-20,5%), Cantabria (-18,8%) et Extremadura (-15,8%) ont connu les plus fortes baisses.

LE NOMBRE TOTAL DE PROPRIÉTÉS TRANSFÉRÉES DIMINUE DE 2,5%.

Le nombre de propriétés transférées dans les registres fonciers, à partir d’actes publics précédemment exécutés, a atteint 191 749 en juin dernier, soit 2,5 % de moins qu’au même mois de l’année précédente.

Le nombre de propriétés transférées par achat a diminué de 1,6 % par rapport à l’année précédente, tandis que le nombre de propriétés transférées par donation a baissé de 6,6 % par an ; le nombre de propriétés transférées par héritage a augmenté de 1,3 % et le nombre de propriétés transférées par échange a augmenté de 12,1 %.

87,9% des achats et des ventes en mai correspondent à des biens urbains, y compris des logements, et 12,1% à des biens ruraux. Les achats et ventes de propriétés urbaines ont baissé de 0,9% en glissement annuel, tandis que ceux des propriétés rurales ont diminué de 6% par rapport à juin 2022, pour atteindre respectivement 93 190 et 12 861 transactions.

Auteur/autrice