L’Ibex 35 a chuté trois fois de suite après avoir clôturé en baisse de 0,5 %, ancré à 9 100.

MADRID, 25 mai (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a déjà enchaîné trois jours dans le « rouge », après avoir clôturé jeudi avec une baisse de 0,52%, ce qui l’a amené à se situer à 9.116,1 entiers.

Ainsi, le sélectif madrilène accumule une baisse de 2 % par rapport aux 9 305 points avec lesquels il a clôturé lundi dernier, dans un environnement marqué par la négociation du plafond de la dette aux États-Unis et les tensions entre ce pays et la Chine.

Dans ce contexte, l’agence de notation Fitch Ratings a mis sous surveillance négative la note ‘AAA’, la plus haute, de la dette à long terme des Etats-Unis.

Jeudi, il est également apparu que l’économie allemande est entrée en récession au premier trimestre 2023, comme l’a confirmé l’Office fédéral des statistiques (Destatis), qui a révisé à la baisse le chiffre du PIB pour les trois premiers mois de l’année, à -0,3%, au lieu de la stagnation initialement estimée. Il s’agit de deux trimestres consécutifs de baisse de l’activité, après -0,5 % au quatrième trimestre 2022.

Pour sa part, le PIB américain a enregistré une croissance de 0,3 % au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, où l’expansion de la première économie mondiale avait été de 0,6 %.

Ainsi, Acerinox a mené les hausses du sélectif (+1,67%), devant Banco Sabadell (+1,49%), BBVA (+1,20%), Amadeus (+0,85%), CaixaBank (+0,83%), Rovi (+0,78%) et Meliá (+0,60%).

A l’opposé, dans le rouge, on trouve Repsol (-2,80%), Acciona (-2,79%), Acciona Energías Renovables (-1,93%), Cellnex (-1,88%), Iberdrola (-1,85%) et Merlin (-1,81%).

Les autres indices sélectifs européens ont également clôturé en baisse : Londres a perdu 0,74% au cours de la séance ; Milan, 0,44% ; Paris, 0,33% ; et Francfort, 0,31%.

A lire aussi  Après deux mois de baisse, la sécurité sociale compte 10 462 affiliés étrangers en septembre

Le pétrole brut Brent était à 75,42 dollars, en baisse de 3,76%, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) était à 71,30 dollars, en baisse de 4,06%.

Sur le marché de la dette, le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans s’est établi à 3,587%, tandis que la prime de risque s’est établie à 106 points de base.

Sur le marché des changes, l’euro s’est déprécié de 0,24% par rapport au dollar, atteignant un taux de change de 1,0723 dollar pour un euro.

Auteur/autrice