L’Ibex est presque stable à la mi-séance, mais vise les 9 500 points.

MADRID, 14 juil. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 est resté pratiquement stable à la mi-séance, avec une baisse de 0,03% à 9.476,1 points, bien qu’il ait atteint la barre des 9.500 points au cours des premières heures de cotation avec des hausses de 0,20%.

La journée de vendredi est marquée par le début de la saison des résultats des entreprises aux États-Unis. Comme le veut la tradition, les banques donneront le coup d’envoi : JPMorgan, Well Fargo, Citigroup et BlackRock publient leurs comptes aujourd’hui.

Par ailleurs, la session plénière des ministres de l’emploi et de la politique sociale de l’Union européenne (UE) se poursuivra ce vendredi, dans le cadre de la présidence espagnole du Conseil de l’UE, à la Banque d’Espagne à Madrid.

Dans ce contexte, Rovi a été l’action du secteur sélectif qui a le plus progressé (+3,20 %), devant Ferrovial (+1,60 %), Telefónica (+0,74 %), Logista (+0,64 %) et Inditex (+0,57 %). En revanche, Fluidra est le titre qui a le plus chuté à la mi-séance (-8%), devant Solaria (-2,52%), Repsol (-1,80%), Colonial (-1,35%) et Acerinox (-1,32%).

En ce qui concerne le reste des principaux marchés européens, l’évolution était mitigée à la mi-séance. Francfort a baissé de 0,29%, tandis que Milan a baissé de 0,13%. Londres était en hausse de 0,17% et Paris de 0,31%.

Sur le marché des matières premières, à la mi-séance, le pétrole Brent s’échangeait à 81,39 dollars, en hausse de 0,05%, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) était à 76,92 dollars, en hausse de 0,04%.

Sur le marché de la dette, le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans sur les marchés secondaires de la dette s’est établi à 3,5%, en hausse par rapport aux 3,494% auxquels il avait clôturé jeudi. Ainsi, la prime de risque a augmenté à 102,1 points de base, contre 100,9 jeudi.

A lire aussi  Le président de la Bundesbank estime qu'il est trop tôt pour suspendre les hausses de taux dans la zone euro

Sur le marché des devises, l’euro s’est déprécié de 0,05% par rapport au dollar, à 1,1221 « billet vert » pour chaque unité de la monnaie européenne.

Auteur/autrice