L’inflation au Japon se modère à 3,1 %, mais le taux de base remonte à 4,3 %.

MADRID, 18 août (CALPA PARIS) –

Le taux d’inflation de référence au Japon, qui exclut l’impact du prix des aliments frais, s’est établi à 3,1 % en glissement annuel en juillet, contre 3,3 % le mois précédent, selon les données publiées par le ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications.

En ce qui concerne le taux d’inflation général, l’IPC est resté à 3,3 % au septième mois de l’année, soit le même chiffre qu’en juin.

Cependant, le taux d’inflation sous-jacente, qui exclut non seulement les aliments frais mais aussi l’énergie, a augmenté d’un dixième de point de pourcentage en juillet, pour atteindre 4,3 %, soit le même résultat qu’en mai dernier, lorsqu’il avait atteint son niveau le plus élevé depuis 1981.

En juillet, les prix des denrées alimentaires au Japon ont augmenté de 8,8 % en glissement annuel, contre une hausse de 8,4 % le mois précédent.

Le Conseil d’orientation de la Banque du Japon (BoJ) a décidé fin juillet de maintenir le taux d’intérêt de référence à -0,1 %, le même taux qu’il applique depuis janvier 2016, date à laquelle il est passé en territoire négatif pour la première fois de son histoire, creusant ainsi l’écart par rapport à ses homologues américains et européens

Dans le même temps, l’institution dirigée par Kazuo Ueda a relevé ses prévisions d’inflation pour 2023 à 2,5 %, contre 1,8 % en avril.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le PIB de la zone euro a augmenté de 0,1% au cours du deuxième trimestre, comme au trimestre précédent.