L’IPC turc se modère à 38,2 % en juin

MADRID, 5 juil. (CALPA PARIS) –

Le taux d’inflation de la Turquie en glissement annuel s’est établi à 38,21% en juin dernier, contre 39,59% en mai, marquant la huitième baisse consécutive de l’indice des prix et la plus faible hausse des prix depuis la fin de 2021, selon les données publiées par l’Institut turc de la statistique (Turkstat).

Ainsi, la moyenne mobile de l’inflation sur les douze derniers mois s’est établie à 59,95%, en baisse par rapport à 63,72% en mai, mais supérieure aux 44,54% enregistrés au même mois de 2022.

Sur une base mensuelle, l’IPC turc a augmenté de 3,9%, contre une hausse de 0,04% en mai et de 2,39% en avril. En juin 2022, la hausse mensuelle des prix était de 4,95%.

Au sixième mois de 2023, la plus faible hausse annuelle des prix a été de 14,76% dans le logement, ainsi que de 20,75% en glissement annuel dans les transports et de 21% dans l’habillement et les chaussures.

Parallèlement, la plus forte hausse des prix en glissement annuel a été observée dans le secteur des hôtels, cafés et restaurants, avec 67,22%, suivi par le secteur de la santé, avec une hausse de 65,69%.

Lors de sa réunion de juin, le Comité de politique monétaire de la Banque centrale turque a décidé d’augmenter le taux d’intérêt de référence pour ses opérations de refinancement de 650 points de base, de 8,5 % à 15 %, son niveau le plus élevé depuis fin 2021, bien que les analystes aient tablé sur une hausse de 20 %, ce qui a fait chuter le cours de la lire.

A lire aussi  Lagarde (BCE) déclare que le processus visant à mettre fin à l'inflation n'est "pas encore terminé", mais qu'il est en bonne voie.

Auteur/autrice