Microsoft maintient son bénéfice annuel à plus de 65 milliards grâce à un chiffre d’affaires record

MADRID, 26 juil. (CALPA PARIS) –

Microsoft a enregistré un bénéfice net de 72,361 milliards de dollars (65,230 milliards d’euros) au terme de son exercice fiscal, qui s’est achevé en juin dernier, soit une légère baisse de 0,5 % par rapport aux bénéfices records enregistrés par le géant de Redmond lors de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires de Microsoft pour l’ensemble de l’année fiscale a atteint un nouveau record historique de 211,915 milliards de dollars (191,031 milliards d’euros), en hausse de 6,9 % par rapport à l’année précédente, dont une croissance de 9,3 % dans le domaine de la productivité, qui comprend les ventes d’Office et de LinkedIn, à 69,274 milliards de dollars (62,447 milliards d’euros).

Dans le cas de l’activité cloud de Microsoft, le chiffre d’affaires annuel a augmenté de 17,3 %, à 87,907 milliards de dollars (79,248 milliards d’euros), tandis que la division informatique personnelle, qui comprend Windows, Bing ou la console Xbox, a réduit ses ventes de 8,7 %, à 54,734 milliards de dollars (49,340 milliards d’euros).

Entre avril et juin, quatrième trimestre de son exercice fiscal, Microsoft a dégagé un bénéfice net de 20,081 milliards de dollars (18,102 milliards d’euros), en amélioration de 19,9% par rapport à son résultat sur la même période de 2022, tandis que son chiffre d’affaires a progressé de 8,3% à 56,189 milliards de dollars (50,652 milliards d’euros).

« Nous restons concentrés sur la conduite du nouveau changement de plateforme d’IA, en aidant les clients à utiliser Microsoft Cloud pour obtenir la plus grande valeur de leurs dépenses numériques, et en favorisant l’effet de levier opérationnel », a déclaré Satya Nadella, président-directeur général de Microsoft.

A lire aussi  Le gouvernement approuve un prêt de 10,004 millions d'euros à la sécurité sociale pour le paiement des pensions.

Auteur/autrice