Plusieurs compagnies aériennes commencent à annuler leurs vols vers Tel Aviv en raison des affrontements entre le Hamas et Israël.


Fichier – Image de l’aéroport international Ben Gurion à Lod, à l’extérieur de Tel Aviv. – Europa Press/Contact/Nir Alon – Archive

Suivez en direct les dernières nouvelles sur le conflit israélo-palestinien.

MADRID, 9 octobre (CALPA PARIS) –

Le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) a revendiqué dimanche l’attaque de l’aéroport international Ben Gourion, situé dans la ville de Lod, au sud-est de Tel Aviv, dans le cadre de l’offensive lancée ce week-end contre le territoire israélien.

« Les Brigades Al Qassam – la branche militaire du Hamas – ont pris pour cible l’aéroport sioniste de Ben Gourion avec un barrage de missiles en réponse aux crimes et aux attaques en cours contre les maisons civiles », peut-on lire dans une déclaration du groupe sur son compte Telegram.

Les autorités israéliennes n’ont pour l’instant pas commenté l’attaque, bien que quelques heures plus tôt, plusieurs compagnies aériennes aient commencé à annuler des vols à destination de Tel Aviv en raison des affrontements entre le Hamas et les Forces de défense israéliennes (FDI).

Séparément, les brigades ont déclaré avoir lancé « une attaque majeure » sur la ville d’Ascalon, dans le sud d’Israël, avec 100 roquettes, a déclaré la branche armée.

Le portail d’information israélien Ynet a rapporté que les pompiers israéliens fouillaient certains immeubles résidentiels endommagés afin d’exclure la présence de personnes piégées.

A lire aussi  Bruxelles autorise sous conditions le rachat de VMware par Broadcom

Auteur/autrice