Rovi chute de 3,6 % en bourse après le report à février de l’autorisation de mise sur le marché d’un médicament aux États-Unis

MADRID, 28 juil. (CALPA PARIS) –

Laboratorios Farmacéuticos Rovi a clôturé avec une chute de près de 3,6% en bourse après avoir annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine ne lui donnerait pas de réponse sur l’autorisation de commercialiser son médicament ‘Risvan’ (rispéridone) jusqu’en février 2024.

Plus précisément, les actions de la société pharmaceutique ont chuté de 3,58% à la clôture, à 43,08 euros, ce qui en fait le deuxième titre le plus baissier après Amadeus.

Comme la société pharmaceutique en a informé la Commission espagnole des valeurs mobilières et des changes (CNMV), la FDA américaine a émis une « Complete Response Letter » dans laquelle elle « considère que les réponses à l’évaluation du dossier Risvan sont complètes » sans observations supplémentaires.

De même, la lettre indique que Rovi doit clore les observations faites par la FDA lors de son inspection en mai 2023. La société répondra pour relancer la procédure en détaillant les réponses aux observations déjà soumises.

Rovi a également ajouté qu' »il n’y a pas d’observations en suspens à résoudre par ses fournisseurs ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Les logements reçus par héritage augmentent leur poids dans l'offre disponible à l'achat ou à la location à 17%.