Santalucía et Unicaja Banco réorganisent leur activité d’assurance commune en Unicorp Vida

MADRID, 21 juil. (CALPA PARIS) –

Santalucía et Unicaja Banco ont reçu l’autorisation du ministère de l’Économie, sur proposition de la Direction générale des assurances, de réorganiser les entreprises communes qu’elles maintiennent depuis novembre dernier, ont expliqué les deux sociétés.

À la fin de l’année dernière, Santalucía a repris 50 % des activités d’assurance que la banque détenait jusqu’en octobre avec Mapfre et Aegon, et dont elle avait hérité à la suite de sa fusion avec Liberbank.

Unicorp Vida réalisera donc une fusion par absorption de Liberbank Vida y Pensiones et de CCM Vida y Pensiones. Unicorp est détenue à 50 % par Santalucía et Unicaja Banco.

Le directeur général de l’activité Vie et Pensions de Santalucía, Rodrigo Fernández-Avello, a souligné que l’opération « renforce » le positionnement de l’assureur et apporte « diversification et complémentarité » dans les canaux.

Pour le directeur général des affaires d’Unicaja Banco, Jonathan de Joaquín, l’opération est « très positive » car « elle nous permet de poursuivre la stratégie de croissance de l’activité de distribution d’assurance vie et de retraite », avec le soutien de Santalucía.

Après cette opération, Unicorp Vida continuera à distribuer ses produits d’assurance vie, d’épargne et de retraite exclusivement dans les succursales d’Unicaja, ainsi que dans plus de 500 agences financières.

Elle comptera également 245 000 assurés vie et 82 000 participants aux plans de retraite, ce qui portera le nombre total de clients à 1,1 million, avec une épargne gérée de 7 000 millions d’euros.

Auteur/autrice

A lire aussi  L'industrie s'allie aux marchés traditionnels d'Espagne pour promouvoir les marchés espagnols