Santander dirige un contrat d’affacturage syndiqué durable pour Cunext Copper Industries pour un montant de 150 millions d’euros.

MADRID, 17 juil. (CALPA PARIS) –

Banco Santander a dirigé la signature d’un contrat d’affacturage syndiqué durable de 150 millions d’euros avec Cunext Cooper Industries, un groupe spécialisé dans la fabrication de conducteurs en cuivre et en aluminium, a indiqué la banque dans un communiqué.

Cette structure est destinée à financer le fonds de roulement de l’entreprise afin de lui permettre de financer ses besoins de trésorerie de manière flexible, efficace et adaptée à la réalité de ses ventes, qu’elles soient domestiques ou à l’export.

Le financement est considéré comme durable et sera lié à la réalisation de deux objectifs visant à améliorer l’efficacité environnementale. D’une part, le groupe s’est engagé à augmenter l’utilisation de cuivre secondaire dans son processus de production, promouvant ainsi l’économie circulaire et réduisant l’impact de l’utilisation de cette matière première issue de l’extraction minière. D’autre part, Cunext investira dans la production d’énergie verte pour l’autoconsommation dans son usine de Cordoba grâce à la construction d’un parc photovoltaïque.

Santander a dirigé la structuration du programme, assumant un double rôle de banque coordinatrice pour un groupe de dix entités et d’agent de durabilité, chargé de vérifier le degré de réalisation des objectifs environnementaux.

La banque rappelle qu’elle est « leader » dans le financement des énergies renouvelables depuis plus de dix ans et qu’en 2022, elle a continué à figurer « parmi les deux premières banques en nombre et en volume de transactions au niveau mondial », avec une capacité installée de 15,6 gigawatts (GW) l’année dernière qui éviterait l’émission de 152 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

A lire aussi  Le PIB du Royaume-Uni a augmenté de 0,2 % en avril

Auteur/autrice