Selon Fotocasa, la moitié des Espagnols ne prévoient pas d’acheter un logement à court ou à long terme.

MADRID, 9 août (CALPA PARIS) –

La moitié des Espagnols (50%) ne prévoit pas d’acheter un logement à moyen ou long terme, un pourcentage qui augmente par rapport aux 47% qui avaient cette intention en août 2022, comme le montre l’étude « Radiographie du marché du logement en 2023 » de Fotocasa.

Le rapport montre également que 21 % des Espagnols qui n’ont pas acheté ou n’ont pas essayé d’acheter un logement cette année ont l’intention d’en acheter un dans les cinq prochaines années.

La directrice des études et porte-parole de Fotocasa, María Matos, a expliqué que l’intention d’acheter reste stable, puisque, par rapport au semestre précédent, il n’y a qu’une variation d’un point de pourcentage, et a expliqué que cette diminution se produit à court terme, et qu’elle est donc directement liée au nouveau scénario de taux d’intérêt élevés et à l’espoir qu’ils se stabiliseront à des niveaux attrayants dans les prochaines années.

Si l’on décompose ces données sur les intentions d’achat, on constate que, sur les 21 % qui envisagent d’acheter, 7 % prévoient de le faire dans les deux prochaines années, soit un point de pourcentage de plus que six mois plus tôt, et 14 % dans une période allant de deux à cinq ans, soit le même pourcentage que six mois plus tôt.

Par tranche d’âge, 38% des 18-24 ans prévoient d’acheter un logement dans les cinq prochaines années, soit six points de pourcentage de plus qu’il y a six mois.

Cependant, la proportion est inversée chez les 25-34 ans, avec seulement 38 % d’entre eux ayant l’intention d’acheter dans les cinq ans, contre 43 % dans l’échantillon précédent.

A lire aussi  Le prix de l'électricité s'est envolé de 200 % mardi et dépasse à nouveau les 100 euros/MWh.

L’intention diminue au fur et à mesure que l’âge augmente et, pour la dernière tranche, celle des 55 ans et 75 ans et plus, l’intention s’élève à 11%.

INTENTION D’ACHAT FUTUR PLUS ÉLEVÉE CHEZ LES FEMMES

Si l’on examine le profil moyen des personnes qui ne cherchent pas actuellement à acheter un logement mais qui envisagent de devenir propriétaires dans les cinq prochaines années, on constate que 56 % d’entre elles sont des femmes, contre 44 % d’hommes, un écart qui s’est creusé par rapport à l’année dernière, où l’on observait un équilibre entre les deux sexes.

De même, les moins de 45 ans sont les groupes qui expriment le plus d’intentions d’achat. Concrètement, l’âge moyen est de 40 ans, soit un an de moins que l’année précédente.

En ce qui concerne le lieu de résidence, 19 % se trouvent en Andalousie, 15 % en Catalogne et 14 % à Madrid. Bien que les principales régions ne présentent pas de changements significatifs en termes d’intention d’achat, on observe une augmentation de l’intention d’achat à court terme dans l’ensemble du reste de l’Espagne, qui progresse de cinq points de pourcentage par rapport à août 2022, pour atteindre 44 %.

LE NON-ACHAT DE LOGEMENTS POUR CAUSE D’HYPOTHÈQUE EST EN HAUSSE

Parmi les raisons invoquées pour repousser l’achat d’un logement, le principal argument est le manque d’argent épargné (31%), parce que la situation économique et/ou professionnelle ne le permet pas (29%), parce qu’ils ont d’autres priorités ou dépenses (23%) ou parce que les prix actuels sont trop élevés (22%).

A lire aussi  Substrate AI rachète la société galicienne Ps Vet Dairyquality pour 1,2 million d'euros

De même, la question de l’hypothèque prend de l’importance, un argument qui influence la décision de reporter l’achat de 25% des personnes ayant l’intention d’acheter une maison dans les cinq prochaines années.

Auteur/autrice