S&P Global abaisse la notation d’une poignée de banques régionales américaines.

MADRID, 22 août (CALPA PARIS) –

S&P Global Ratings a abaissé les notes de crédit de cinq banques régionales américaines et a assombri les perspectives de notation de deux autres afin de refléter l’impact négatif sur leur rentabilité de l’augmentation des coûts de financement résultant des hausses de taux d’intérêt.

Plus précisément, l’agence a abaissé les notes d’Associated Banc à « BBB- » contre « BBB », avec une perspective stable ; KeyCorp, à « BBB » contre « BBB+ », avec une perspective stable ; Comerica, à « BBB » contre « BBB+ », avec une perspective stable ; UMB Financial, à « BBB+ » contre « A-« , avec une perspective stable ; et Valley National Bancorp, à « BBB- » contre « BBB », avec une perspective stable.

S&P Global a également abaissé la perspective des notes attribuées aux banques régionales S&T Bank et River City Bank de stable à négative. L’agence a également confirmé les notes de crédit de Zions Bancorporation (BBB+), Truist Financial (A-) et Synovus Financial (BBB-).

La décision de S&P Global intervient quelques semaines seulement après que Moody’s a abaissé la note de la dette d’une douzaine de petites et moyennes banques américaines, tandis qu’elle a placé six autres grandes banques sous surveillance en vue d’un éventuel abaissement de leur note et a révisé les perspectives des notes de onze autres.

Dans son analyse, Moody’s a également mis en garde contre les risques liés aux taux d’intérêt et à la gestion actif-passif, avec des implications pour la liquidité et le capital, étant donné que la fin de la politique monétaire non conventionnelle draine les dépôts à travers le système et que des taux plus élevés réduisent la valeur des actifs à taux fixe.

A lire aussi  L'ISPD perd quelque 600 000 euros au premier semestre en raison de charges financières et fiscales, mais son chiffre d'affaires augmente de 29 %.

Moody’s estime donc que la hausse des coûts de financement et la baisse des revenus vont éroder la rentabilité des banques.

Moody’s a donc abaissé les notes de crédit à long terme d’une douzaine de petites entités, notamment celles de M&T Bank, Pinnacle Financial, BOK Financial, Webster Financial, Commerce Bancshares, Old National Bancorp, Prosperity Bancshares, Amarillo National Bancorp, Fulton Financial et Associated Banc-Corp.

L’agence de notation a également mis sous surveillance, en vue d’une éventuelle révision à la baisse, les notes de six autres institutions, dont Bank of New York Mellon, U.S. Bancorp, State Street, Truist Financial, Cullen/Frost Bankers et Northern Trust.

L’agence a également revu à la baisse les perspectives de notation de onze autres banques, dont des banques de renom telles que Capital One, Citizens Financial, PNC Financial Services Group, Ally Financial et Fifth Third Bancorp.

Auteur/autrice