Barcelone rompt avec la tradition : un onze sans Catalans

Lors du récent match contre PortoBarcelone a présenté un onze de départ sans joueurs catalansmarquant une particularité que les n’avait pas eu lieu depuis plus de deux décennies. Les dernière fois cette situation s’est produite dans la La Ligue des champions a eu lieu le 23 avril 2002en demi-finale contre le Real Madrid, où les Blancos se sont imposés 2-0 au Camp Nou.

Ce phénomène inhabituel était évident avec les onze composés de. Iñaki Peña, Araujo, Koundé, Íñigo Martínez, Cancelo ; Pedri, Frenkie De Jong, Gündogan ; Raphinha, Lewandowski et Joao Félix.. Bien que l’équipe ait assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, cette composition est sujette à différentes interprétations.

Le l’absence de joueurs formés à La Masia Parmi les joueurs de champ, le gardien Iñaki Peña est le représentant des équipes de jeunes du club. L’entraîneur Xavi malgré la présence de cinq joueurs locaux dans l’équipe, a opté pour des joueurs expérimentés pour ce match.

La caractéristique la plus frappante est l’absence de joueurs catalans dans le onze de départ. Aucun des titulaires contre Porto n’est né en Catalogne.Cela n’était pas arrivé depuis ce match de Ligue des champions il y a 21 ans. Un fait qui souligne la diversité géographique de l’équipe et de ses joueurs. contraste avec la tradition catalane qui a caractérisé le Barcelone tout au long de son histoire.

Célébration du FC Barcelone contre Porto FC Barcelone Twitter


A lire aussi  Lire l'intégralité de l'entretien exclusif avec Messi

Auteur/autrice